Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Toyota Hilux

Test: Toyota Hilux

Fidèle à son pedigree

14.11.2016

S’il y a un pick-up célèbre dans le monde, c’est bien le Toyota Hilux ! La huitième génération ne nuira pas à sa réputation, comme le constructeur vient de nous le prouver.

2016, l’année du pick-up ? On ne peut plus en douter. Ces derniers mois, sur ce segment, il faut dire que l’on a vu débouler de nouveaux venus comme le Renault Alaskan et le Fiat Fullback certes, mais aussi des valeurs sûres entièrement renouvelées.

Galerie: Test Toyota Hilux Parmi ces dernières, la huitième génération de Toyota Hilux était la plus attendue, ce pick-up étant devenu, avec les années, l’une des références du marché. Nous avons pu le découvrir lors de la 14ème édition du Toyota Mountain Cruiser Trail, un événement au cours duquel les propriétaires de 4x4 Toyota mettent leur véhicule à rude épreuve. Notre Hilux s’en est sorti avec les honneurs...

Virilité affirmée

Galerie: Test Toyota Hilux Effectuer le trajet entre Bruxelles et La Bourboule (Auvergne) pour rejoindre les participants de ce raid permet de se faire une idée générale de ce pick-up. A chaque arrêt, on découvre en effet un élément de plus faisant le charme du modèle. Ainsi, on remarque notamment que le design s’inspire désormais de celui des pick-up américains de Toyota, que la benne bien dessinée n’est pas du genre à faire de la figuration et que la double cabine peut être un rien modulable.

Galerie: Test Toyota Hilux Concernant la benne, il est vrai qu’elle peut supporter une charge de 1.100 kg et se présente avec de belles dimensions : sa profondeur s’éleve à 1,52 m et sa largeur est de 1,64 m, des cotes dans la moyenne de la catégorie. Enfin, notre benne n’étant pas recouverte, nous avons apprécié que la cabine se dote d’une assise de banquette arrière relevable. Grâce à cette astuce, on dispose d’un vaste espace de rangement.

Inspiration SUV

Galerie: Test Toyota Hilux Au fil des kilomètres, l’habitacle se révèle agréable à vivre. Car même si ce pick-up conserve son âme de véhicule utilitaire, il accueille désormais dans de meilleures conditions. Il s’offre en effet une élégante planche de bord qui se dote d’un écran tactile de 7'', s’équipe de sièges avant offrant un bon maintient et offre une position de conduite qui s’apparente à celle d’un SUV.

Galerie: Test Toyota Hilux Mais, si l’on s’y sent bien à l’avant, on réalise toutefois que les passagers arrière devront - à nouveau - composer avec des dossiers trop droits. Cela dit, il y a un détail sur lequel on ne peut pas critiquer le Hilux : l’insonorisation. Parfaitement maîtrisée, celle-ci permet aux occupants de ne pas élever la voix. Et ce, quelle que soit la vitesse à laquelle on évolue... Un must !

Peur de rien !

Galerie: Test Toyota Hilux Evidemment, si le confort est en net progrès, les évolutions techniques le sont tout autant. Concrètement, Toyota a offert à cette mouture un nouveau bloc diesel de 2,4 litres (150 ch/400 Nm) et de nouveaux différentiels certes, mais aussi une transmission renforcée et un ensemble « châssis – suspensions » désormais capable de tracter jusqu’à 3,2 tonnes. Pas mal ! Pareille fiche ne laisse donc planer aucun doute : le Hilux est capable de se la jouer à la fois bête de somme et baroudeur.

Galerie: Test Toyota Hilux Cela dit, si son bloc n’en fait pas un foudre de guerre, il a le mérite de lui garantir de belles reprises lors des longs trajets routiers et une puissance largement suffisante quand il s’agit de se sortir de situations extrêmes. Et, cerise sur le gâteau, ce moteur - associé ici à une boîte manuelle à 6 vitesses - ne se montre pas glouton. Lors de ce raid mêlant parcours off-road et routes secondaires, nous avons en effet relevé une consommation moyenne comprise entre 9,1 et 10,2 l/100 km. Honnête ! Enfin, si le comportement du Hilux est sain, on peut juste lui reprocher ses sautillements à vide, un grand classique qui ne gâche rien au charme de ce pick-up né pour régner.  

Galerie: Test Toyota Hilux

Toyota Hilux
Moteur 4 cyl. turbo diesel, 2.393 cc
150 ch à 3.400 tr/min
400 Nm de 1.600 à 2.000 tr/min
0-100 km/h : 13,2 secondes
Pointe : 170 km/h
Consommation : 7 l/100 km
CO2 : 185 g/km
Prix : 34.480 €

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.