Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test SsangYong Rexton

Test: SsangYong Rexton

Un argument de plus

28.03.2018

Après 15 ans de service et deux mises à jour, le vétéran de la gamme SsangYong a enfin passé le flambeau à son remplaçant tout frais. Argument majeur: toujours le prix. Mais pas seulement.

Galerie: Test SsangYong RextonIl faut bien le dire, SsangYong n'est pas une marque coup de foudre. Et même si le design progresse peu à peu, on peut encore se dire que l'acheteur SsangYong pense d'abord rapport qualité/prix, quitte à fermer les yeux sur le look. Mais avec le nouveau Rexton, il se pourrait qu'un changement d'approche s'opère.

Peu de rivaux

Galerie: Test SsangYong RextonD'abord parce qu'avec ses 4,85 m de long, sa carrure d'armoire à glace, son espace intérieur énorme et ses 7 places en option, le nouveau Rexton n'a pas beaucoup de concurrents. Si on oublie – évidemment – les marques premium, il reste les Kia Sorento, Hyundai Santa Fe, et Skoda Kodiaq. Déjà dans une tout autre catégorie de prix, on peut aussi parler du Toyota Land Cruiser et du Mitsubishi Pajero, qui approche gentiment les 15 ans d'âge.

Pas si mal

Galerie: Test SsangYong RextonOn parle design? OK, le Rexton n'est pas "waouw", mais il est surtout loin d'être moche. Il est relativement consensuel, passe-partout, peut-être même un peu "déjà vu", mais il reste assez statutaire. Maintenant à part le sobre et élégant Kia Sorento, lequel des rivaux est waouw? Le Toyota? Euh, non. Le nouveau Santa Fe? Va falloir se faire à son visage, et tout le monde ne s'est pas encore fait à celui du Skoda. Quant au Pajero, disons qu'il a acquis le statut de classique. Finalement, il se défend bien, le SsangYong, hein?

Galerie: Test SsangYong RextonQuant à l'habitacle du Rexton, c'est carrément l'un des plus réussis de la catégorie, surtout si on monte en gamme et qu'on opte pour la planche de bord garnie de (faux) bois et de cuir surpiqué, comme représenté sur les images. Le point faible? Des plastiques durs partout, peu flatteurs au tapotage. Le point fort? Une qualité d'assemblage irréprochable, qui restera longtemps exempte de petits couinements. Pour l'espace à bord, pas de questions à se poser vues les dimensions et en configuration 5 places, le coffre est de 820 litres sous cache-bagages.

Galerie: Test SsangYong RextonEnfin même sur le plan de la technologie, le Rexton ne cède rien, ou si peu. Système multimédia connecté, cruise control intelligent, reconnaissance des panneaux routiers, aide au maintien de voie, caméras 360°, airbag genoux… Tout ce qu'il faut, dont une bonne partie en série dès la version de base.

Vrai 4x4

Sous le capot, un seul choix, le 2.2 turbodiesel 181 ch signé SsangYong, que l'on peut associer à une boîte manuelle 6 ou automatique 7 de chez Mercedes. Le moteur donne d'honnêtes performances au Rexton et lui permet, selon la configuration, de tracter entre 2,7 et 3 tonnes.

Galerie: Test SsangYong RextonComme tous ses concurrents directs, le SsangYong Rexton est proposé en 2 ou 4 roues motrices. Mais dans ce dernier cas, à la différence des Hyundai, Kia et Skoda, le Rexton est toujours un vrai 4x4, comme les Land Cruiser et Pajero. Ce qui signifie qu'il repose sur un châssis séparé ultra rigide, et qu'il dispose d'un vrai verrouillage de différentiel central et de rapports courts, outils indispensables du franchissement.

Galerie: Test SsangYong RextonEt c'est là qu'il vaut mieux être prévenu car le sur la route, le Rexton affiche ce comportement légèrement chaloupé de 4x4, et la direction sera peu trop démultipliée aux goûts des certains. Bref, c'est assez différent de la majorité des SUV routiers, mais ça ne nuit pas au confort de roulage, renforcé par une excellente insonorisation.

Le coup de grâce

Galerie: Test SsangYong RextonDesign, espace, confort, technologie et capacités de franchissement en bonus, le SsangYong Rexton ne manque pas d'arguments pour séduire ceux qui recherchent un SUV "Full Size", mais n'ont pas un budget premium. Ce qui nous amène à l'argument final du véhicule: 24.990€ de base, avec un équipement de confort et de sécurité déjà ultra complet. Nous, on appelle ça un maître-achat. Bien joué, SsangYong.

Galerie: Test SsangYong Rexton

SsangYong Rexton 4WD Auto
Moteur: 4 cyl. turbo diesel, 2.157cc
181 ch à 4.000 t/min
420 Nm de 1.600 à 2.600 Nm
0-100 km/h: N.C
Pointe: 185 km/h
Conso: 8,1 l/100 km
CO2: 213 g/km
Prix: 33.490€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.