Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Test: Smart Cabrio Pulse

Test: Smart Cabrio Pulse

Aérez-vous la vie

21.05.2005

Malgré ce qu'en pensent ses détracteurs, Smart se porte bien ! Après l'introduction des City Coupé essence et cdi (turbo Diesel à injection directe Common Rail), la gamme s'élargit encore avec le Cabrio qui devrait donner un coup de pouce supplémentaire aux ventes. Sur ce point, l'importateur belge ne se plaint d'ailleurs pas : sur les trois premiers mois de cette année, plus de 1.000 commandes ont été enregistrées.

Design
Test Smart Cabrio Pulse
La Smart Cabrio conserve l'allure générale des modèles "fermés". Même le mécanisme de toit reste sans incidence majeure sur la sympathique ligne de cette microcar. On remarquera surtout les nouveaux blocs optiques avant et arrière, plus jeunes et dynamiques. Aucune modification n'est à noter à l'intérieur.
Confort
C'est évident, les ingénieurs ont planché ferme sur le confort de la Smart. La sécheresse des suspensions a toujours été un point discutable, mais entre une Smart de la première heure et ce nouveau Cabrio, il y a un monde de différence. Notre voiture d'essai n'était pas moins confortable qu'un petit tout terrain ou une voiture de sport. En ce qui concerne l'équipement de série, la capote électrique, le verrouillage central avec télécommande et les vitres électriques font partie de la dotation d'origine. La sécurité a aussi fait l'objet des plus grandes attentions, les tests indépendants Euro N-CAP l'ont d'ailleurs récemment démontré. Dans le cas du Cabrio, un arceau supplémentaire prend soin des occupants en cas de retournement. Enfin, la boîte automatique à commande séquentielle participe également au confort de conduite.
Fonctionnalité
Difficile dans le cas d'une Smart de parler de fonctionnalité, mais il ne faut toutefois pas sous-estimer ce point. Le volume du coffre du cabrio reste inchangé par rapport à la version fermée et le mécanisme de capote est simple à utiliser : une simple pression sur un interrupteur suffit. Les deux panneaux latéraux peuvent se démonter et prendre place dans un rangement prévu à cet effet. Une manipulation très simple qui demande environ une minute. Petite critique néanmoins : il manque une boîte à gant verrouillable.
Comportement
La Smart Cabrio n'est disponible qu'avec le pétillant moteur turbo de 55 ch. Ce trois cylindres de 600 cc ne manque pas de caractère et autorise une conduite active, voire même sportive, surtout lorsqu'on utilise la boîte séquentielle de manière manuelle. Grâce à l'emploi de roues avant plus larges, le sous-virage excessif a pu être atténué. En cas de perte d'adhérence toutefois, le système de stabilité Trust-Plus veille au grain. Particulièrement maniable, la Smart trouve son terrain de prédilection en ville, sans toutefois être ridicule sur autoroute où elle atteint facilement sa vitesse maximum (limitée électroniquement) de 135 km/h.
Conclusion
Les cabriolets n'ont pas vraiment la cote en entreprises et la Smart Cabrio n'est pas disponible avec l'excellent moteur cdi. Bref, elle n'est pas très typée fleet. Certes, elle fera l'affaire en tant que support publicitaire mobile, mais ça, le Coupé le fait aussi bien, sauf s'il s'agit de faire une pub pour une crême solaire ! Sachez enfin qu'à 454.000 BEF, la Smart Cabrio est la décapotable la moins chère du marché.

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.