Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Seat Toledo 1.6 TDI 105

Test: Seat Toledo 1.6 TDI 105

Efficace, mais sans «emociòn»

12.12.2013

Disparue en 2008, voilà que la Toledo fait son retour au sein de la gamme Seat. Un retour qui marque un nouveau positionnement ainsi qu’une nouvelle carrosserie puisque l’auto n’est autre qu’un clone de la Skoda Rapid. Mais y retrouve-t-on la «patte» Seat ?

En trois générations, la Seat Toledo aura tout été : haut de gamme du constructeur dans sa première version en 1991, elle deviendra une variante quatre portes de la Leon lors de son remplacement en 1998, avant de prendra l’allure d’un monospace compact affublé d’une pseudo malle arrière en 2004. La Toledo semble donc avoir bien du mal à s’affirmer, et ce n’est pas la nouvelle venue qui clarifiera la situation.

Air de famille

Galerie: Test Seat Toledo 1.6 TDI 105En cousine de la Skoda Rapid, la Toledo prend donc l’allure d’une berline à coffre – carrosserie très prisée sur les marchés du sud et de l’est - tout en conservant un vaste et pratique hayon – plébiscité chez nous. Elle se positionne entre la Leon, avec laquelle elle se partage le segment C, et l’Ibiza, de par ses tarifs agressifs. Extérieurement l’auto s’offre un look distinctif reprenant les gênes de la marque : phares anguleux et calandre en nid d’abeille à l’avant, feux débordant sur le hayon et emplacement pour l’immatriculation dans le bouclier à l’arrière. Bref, visuellement, impossible de la confondre avec sa cousine tchèque en dépit d’une cellule centrale identique.

Familiale sobre

Il n’en va pas de même à bord ! L’habitacle n’est qu’un copier/coller de celui de la Rapid. Les traits simples et sobres (voire austères), marque de fabrique des intérieurs Skoda, manquent de fantaisie pour une Seat. De même, la qualité des plastiques est en retrait, voire même très légère en certains endroits, mais l’assemblage ne souffre pas le critique.

Galerie: Test Seat Toledo 1.6 TDI 105Les points positifs sont heureusement conservés, à commencer par une habitabilité très généreuse pour quatre ou cinq occupants et l’immense coffre qui propose une contenance de 550 litres au minimum. De quoi ravir les familles en quête d’espace à prix serré. Car c’est bien là l’attrait majeur de cette nouvelle Toledo. Elle est proposée à partir de 14.790 euros en essence et 19.290 euros avec le 1.6 TDI de 105 chevaux que nous avons essayé. Et en consentant une rallonge de quelques milliers d’euros, l’équipement peut se faire très complet avec le système multimédia et la navigation, la climatisation automatique ou les sièges chauffants.

Consommation maîtrisée

Galerie: Test Seat Toledo 1.6 TDI 105Les 105 chevaux et 250Nm du 1.6 TDI remplissent ici parfaitement leur office, et l’on ne manque jamais de puissance au moment d’effectuer une relance ou un dépassement. On ne peut que regretter l’absence d’un sixième rapport, mais l’agrément reste correct. Côté châssis, pas de surprise, l’auto reste très typée confort. Les suspensions à large débattement permettent d’absorber les aspérités de la route en toutes circonstances, et seules les jantes de 17 pouces de notre voiture d’essai pénalisent le confort sur route dégradée. Evidemment, l’auto n’est habitée d’aucune velléité sportive mais ne demande qu’à être menée en bon père de famille. C’est de cette manière qu’au gré des chemins empruntés, nous sommes parvenus à une consommation moyenne comprise entre 4,6 et 5,3l/100km, pas trop éloignée des 4,2l/100km homologués.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.