Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Renault Talisman

Test: Renault Talisman

En quête de reconnaissance...

07.02.2016

Avec la Talisman, Renault propose une berline joliment dessinée, habitable et dynamique qui sent bon la « French touch ». Son ambition ? Se faire un nom sur le segment des grandes berlines familiales.

Galerie: Test Renault Talisman Dans le réseau Renault, les nouveautés se suivent mais ne se ressemblent pas. En tant que journaliste, c’est donc dire si l’impatience de découvrir la dernière nouveauté en date est souvent d’actualité. Fin 2015, on a eu la chance d’essayer le SUV Kadjar et le crossover Espace. Aujourd’hui, on se réjouit à l’idée de tester - très prochainement - les Mégane et autres Scénic. Cela dit, pour bien commencer l’année, on se devait d’abord de prendre en main la nouvelle berline du constructeur : la Talisman, un modèle qui veut s’imposer sur son segment et qui ne craint pas les Ford Mondeo, Skoda Superb et autres Volkswagen Passat. Qu’on se le dise !

Elégante !

Galerie: Test Renault Talisman Il est vrai que cette Renault joue un cran au-dessus de la feue Laguna et se révèle beaucoup plus stylée que l’improbable Latitude. Comme ses rivales, la Talisman se présente aussi comme une berline qui se veut tant statutaire qu’imposante. Avec une longueur de 4,84 m, une largeur de 1,86 m et une hauteur de 1,46 m, il est en effet difficile de passer à côté. De plus, son design d’ensemble - s’inspirant un tantinet de celui du Kadjar et de l’Espace – ne laisse personne de marbre. Et, franchement, il y a fort à parier que ce soit son profil élancé qui fera plus tourner les têtes que sa face avant un rien chargée. Vous êtes évidemment seul(e) juge !

Luxe « à la française »

Galerie: Test Renault Talisman Si le style est capital sur ce segment, le sens de l’accueil l’est tout autant. Sur ce dernier point, Renault a vu juste à 100 %. C’est même encore plus vrai si vous êtes du genre à vous soucier du confort de vos passagers arrière. En effet, ceux-ci n’ont pas à se plaindre, l’espace aux jambes et la garde au toit étant franchement dans la bonne moyenne. Et, en vérité, c’est à nouveau la place centrale qui est un peu sacrifiée. Mais bon... A l’avant, si le conducteur et son passager profitent de sièges bien dessinés disposant de multiples fonctions (ventilation et massage en option) et d’un environnement (ambiance Espace comprise) qui n’a rien à envier aux références allemandes, ils n’apprécient ni l’épaisseur des montants du pare-brise, ni le tableau de bord au graphisme peu original.

Galerie: Test Renault Talisman Pour faire oublier ces petites contrariétés, Renault propose toutefois un écran tactile de 8,7 pouces idéalement situé. Les geeks vont l’adorer, celui-ci donnant l’accès à une foule de commandes: audio, téléphonie, navigation ou contrôle de la qualité de l’air en tête. D’un point de vue pratique, on retient encore que la malle dispose d’un volume de 608 litres, volume passant à 1.022 litres une fois les dossiers rabattus.

Conduite souple

Galerie: Test Renault Talisman Au volant de cette Talisman, l’heure n’est pas celle du grand frisson mais plutôt celle de la satisfaction générale. En effet, notre Renault - animée par un bloc diesel 1.6 dCi de 130 ch (320 Nm) s’associant à une boîte manuelle à 6 vitesses – invite à adopter la conduite d’un « bon père de famille ». La raison ? Ce bloc quatre cylindres doit composer avec un poids non négligeable (1.430 kg) et des rapports de boîte longs. Cette combinaison n’en fait pas pour autant une berline sans punch, avec le 0 à 100 km/h en 10,4 s et 205 km/h en pointe. En fait, avec cette Talisman, on a toujours une réserve de puissance pour se sortir de n’importe quelle situation. Il faut juste oublier les accélérations musclées. Evidemment, cette conduite souple garantit un bulletin énergétique plutôt flatteur, notre consommation moyenne n’ayant jamais dépassé la barre des 6,3 l/100 km. Enfin, d’un point de vue dynamique, si la suspension pilotée, la direction précise et le châssis affûté mettent vite en confiance, on se dit que l’option « 4Control » (4 roues directrices) n’est pas à négliger lorsque l’on est à la recherche de plus de sensations.

La Renault Talisman 1.6 dCi 130 s’échange contre un chèque de 30.250 € TVAC.

Galerie: Test Renault Talisman

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.