Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Mitsubishi Eclipse Cross

Test: Mitsubishi Eclipse Cross

En attendant Carlos

25.06.2017

Ceci est la première nouvelle Mitsubishi depuis 2012, et depuis que la marque a intégré l'Alliance Renault-Nissan en mai 2016. Mais ça ne se ressent pas encore, ni techniquement, ni stratégiquement.

Galerie: Test Mitsubishi Eclipse CrossOublions le nouveau pick-up L200 de 2015: Mitsubishi n'avait rien sorti de "grand public" depuis 5 ans. Mais promis: ceci est le véhicule du nouveau départ. Quoi de mieux pour se relancer que d'attaquer l'un des segments les plus en vogue du moment, celui des SUV compacts? Et pour émerger parmi une concurrence nombreuse et féroce, il faut se faire remarquer.

Baroque

Là, l'Eclipse Cross met déjà des chances de son côté avec un design qui ne risque pas de passer inaperçu. Chacun aura son avis sur le design mais le fait est que pour un constructeur qui a été "absent" pendant trop longtemps, marquer les esprits est le bon plan.

Galerie: Test Mitsubishi Eclipse CrossL'habitacle est aussi classique que la carrosserie est baroque. Le souci de qualité d'assemblage du constructeur n'est pas à mettre en doute, mais il n'a pas encore adopté la vision européenne de "qualité perçue". Les matériaux sont donc un peu… légers pour faire vraiment impression.

Galerie: Test Mitsubishi Eclipse CrossCôté équipement, on est dans la moyenne: Cruise Control adaptatif, alerte de collision avec freinage automatique d'urgence, surveillance d'angle mort et de changement de bande, caméra 360° et feux de route automatiques seront disponibles, certains en série, certains en option. Dès la version de base, Mitsubishi propose un système compatible Apple Car Play et Android Auto qui évite les doublons avec le contenu d'un Smartphone. Par exemple, il n'y a ni lecteur CD ni GPS. Bien vu. Un système complet sera tout de même proposé dans les finitions supérieures.

Avec 341 litres, le coffre est à priori un peu chiche. Mais ça, c'est quand la banquette coulissante (sur 20 cm) est en arrière-toute, laissant un très bel espace aux jambes pour les passagers. Banquette en avant, le volume peut atteindre 448 litres, le volume maxi n'est pas communiqué.

Mauvais choix

Galerie: Test Mitsubishi Eclipse CrossLorsqu'il débutera sa carrière en novembre prochain, l'Eclipse Cross ne sera proposé qu'avec un tout nouveau moteur essence 4 cylindres 1.5 turbo de 163 ch, annoncé à 151 gCO2/km minimum. Et là, on voit que Carlos Ghosn, l'impétueux Boss de l'Alliance, qui a pris les commandes de Mitsubishi, est arrivé trop tard pour insuffler son savoir stratégique dans le projet. Car Mitsubishi a décidé de lancer le véhicule d'abord en Europe, où la fiscalité est en général déterminée par les émissions ou la puissance. 163 ch et 151 g, ça sent le handicap commercial. Un 2.2 diesel 150 ch est aussi annoncé, mais on ignore quand il arrivera.

Galerie: Test Mitsubishi Eclipse CrossCe moteur sera proposé avec 2 roues motrices et boîte manuelle, ou transmission intégrale et boîte auto CVT. Seule la deuxième option nous était proposée à l'essai, et c'est là que ça coince. Commençons par les bonnes nouvelles. D'abord, l'Eclipse Cross est un véhicule typé confort, à l'amortissement doux, bien insonorisé et même la boîte CVT est étonnamment agréable. En usage quotidien et bon père de famille, il n'y a donc rien à redire. Ou presque. Le premier souci est la conso: 8,2 l/100 km. Pas en moyenne, calé au Cruise Control à 120 km/h sur autoroute. La moyenne, elle flirte avec les 10 litres. Aïe. Second souci, les modèles "de renaissance" de Mitsu doivent remettre en avant les valeurs de la marque, dont la sportivité, et la transmission intégrale S-AWC du constructeur est normalement un gage de dynamisme. Hélas, par sa lenteur et par les chevaux qu'elle dilapide, la boîte ne permet pas d'exploiter le potentiel de cette transmission en conduite sportive. CVT + S-AWC: erreur de casting. Erreur aussi de nous faire découvrir l'Eclipse Cross dans cette configuration. Nous sommes convaincus qu'avec une boîte manuelle, ce serait le jour et la nuit.

Nous n'allons pas condamner l'Eclipse Cross sur base de cette seule version, capable malgré tout de donner entière satisfaction aux conducteurs paisibles… disposant d'un solide budget carburant. Mais pour le bien du plan de résurrection de la marque, nous espérons que Carlos va mettre un peu d'ordre dans la stratégie-produits.

Galerie: Test Mitsubishi Eclipse Cross

Mitsubishi Eclipse Cross 1.5 AWD
Moteur: 4 cyl. turbo essence, 1.499cc
163 ch à 5.500 t/min
250 Nm de 1.800 à 4.500 t/min
0-100 km/h: 9,8 sec.
Pointe: 200 km/h
Conso: 7,0 l/100 km
Moyenne de l'essai: 9,6 l/100 km
CO2: 159 g/km
Prix non communiqué (novembre)

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.