Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Mitsubishi Attrage

Test: Mitsubishi Attrage

Ethnologie automobile

09.04.2015

Comme vous le savez, chaque région du Monde a ses préférences en matière d'automobile. Nous connaissons par exemple assez bien les goûts américains, et Mitsubishi nous propose à présent d'explorer les us et coutumes d'Asie du Sud-Est.

Galerie: Test Mitsubishi AttrageVoici l'Attrage, construite en Thaïlande, conçue et dessinée pour cette région du globe où elle cartonne depuis 2013. Sa mission: apporter un peu de sang frais dans une gamme européenne majoritairement vieillissante. Première conclusion hautement scientifique: nos canons de beauté automobile sont très différents de ceux des Philippins…

Enorme

Galerie: Test Mitsubishi AttragePassé la surprise visuelle, on constate que la voiture est moins petite qu'elle en a l'air. Avec 4,24 m, elle est 54 cm plus longue que la Space Star sur laquelle elle est basée, et gagne aussi 10 cm en empattement. On suppute donc un certain gain d'espace à l'arrière, mais à ce point-là… L'espace aux jambes est tout simplement énorme, probablement aussi généreux que dans une Passat! Et ce n'est pas au détriment du coffre de 450 litres. Conclusion: les habitants d'Asie du Sud-Est n'étant pas, contrairement aux Hollandais, les plus grands du monde, ils peuvent utiliser ces très spacieuses places arrière comme couchette.

Economique

Galerie: Test Mitsubishi AttrageSous le capot de l'Attrage, on trouve un 3 cylindres essence 1.2 de 80 ch, largement suffisant pour une voiture de 930 kg. Un poids plume qui ne profite pas aux performances mais à la consommation. La moyenne officielle est de 4,9 l/100 km (CO2: 113 g/km), nous avons relevé autour de 6 litres sur autoroute, 7 litres en ville et seulement parce qu'elle est dépourvue de Stop&Start. Jolis scores! Conclusion: en Asie du Sud-Est, c'est comme en Europe: on n'aime pas se ruiner à la pompe.

Galerie: Test Mitsubishi AttrageL'économie n'est d'ailleurs pas la seule qualité du moteur, le silence en est une autre. Il faut écouter très attentivement pour reconnaître la sonorité d'un 3 pattes et pour une fois, nous avons apprécié une boîte auto CVT, qui opère souvent par palier, n'emballe jamais inutilement le moteur (Allô, Toyota?) et le garde à quelques 2.500 tours à 120 km/h stabilisés. Ajoutez à cela un bon réglage d'amortissement et vous obtenez une voiture offrant un niveau de confort général vraiment inattendu.

Pas de surprise en revanche du côté comportement. Le châssis de l'Attrage n'est clairement pas né pour le fun. Le train avant assure le service en virage mais sans grande conviction et, en virage toujours, si le revêtement est bosselé, le train arrière lutte pour conserver à la caisse un semblant de dignité. Bien sûr ces remarques valent à un rythme relativement élevé, soyons fair-play. Mais bon, la conclusion est qu'on n'a pas encore vu de pilote WRC thaïlandais.

Europe Centrale

Galerie: Test Mitsubishi AttrageBref, voici une voiture à "la beauté exotique", confortable, économe et incroyablement spacieuse. Son vrai problème, c'est une facture minimale de 14.140€ (+ 1.000€ pour la boîte auto). Avec un équipement certes déjà complet (clim, 4 vitres et rétros électriques, radio-CD MP3 à connexion USB…) mais chez Dacia, on a la même chose pour 3.500€ de moins, avec un vrai comportement routier en prime. Pour conclure notre étude ethnologique, nous dirons donc que c'est à table et non au volant que l'Européen appréciera le mieux l'Asie du Sud-Est.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.