Cabrio-Special 2011
Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Test: Mini Cooper S Cabrio

Test: Mini Cooper S Cabrio

Merveilleusement déraisonnable

02.11.2009

Non, vraiment, en toute logique, il serait déraisonnable de réserver à la Mini Cabrio un accueil plus chaleureux qu’à ses consœurs non décapotables: en effet, qu’il s’agisse de son utilisation au quotidien, de son degré de confort ou encore de son rapport prix/performance, rien ne plaide en la faveur de la bombinette anglo-bavaroise! Et cependant, avec ses grands yeux candides, la Mini fait l’unanimité auprès de fans sans cesse plus nombreux.

Sans le moindre doute, son look débonnaire pèse lourdement dans la balance commerciale; qui plus est, la Mini ne se prive pas de miser sur ses courbes harmonieuses pour marquer des points auprès d’une clientèle majoritairement féminine. Et pourtant, la gent masculine succombe elle aussi plus souvent qu'à son tour à ces lignes enfantines – même si elle justifie son choix par des arguments d'ordre plus pratique: «facilité de parking», «plaisir de conduire» et «sentiment d’être au volant d’un go-kart» sont autant de raisons évoquées par ces messieurs.

Le revers de la médaille

Mini Cooper S CabrioCertes, tous ces arguments sont fondés – mais pour une fois, commençons par le revers de la médaille. Il serait d’ailleurs plus judicieux de parler de revers au pluriel: par exemple, la Mini nouvelle version n’offre à ses occupants qu'un espace très limité. Il est préférable de ne pas être trop grand pour prendre place à l'avant; quant à l’arrière… mieux vaut carrément renoncer à s’y essayer: des enfants eux-mêmes ne parviendraient pas à y caser les jambes! Les deux sièges de la banquette arrière ne trouvent une quelconque utilité qu'une fois rabattus en vue d'agrandir un peu le coffre – ce qui n'est pas du luxe, et nous amène à l’objection suivante:

Les 125 litres de capacité du compartiment arrière suffisent à peine à justifier l’appellation de «coffre»: tout au plus celui-ci peut-il accueillir une petite valise-cabine! Certes, les sièges arrière rabattables permettent d’étendre la capacité du coffre à 660 litres; il n’en demeure pas moins que le chargement reste problématique, eu égard aux dimensions dérisoires de l’ouverture du coffre. Notons cependant que la capote textile n’empiète en rien sur le volume disponible, qu’elle soit ouverte ou fermée.

Un toit pliant

Mini Cooper S CabrioIl est possible de commander l'ouverture et la fermeture de la capote en roulant, mais, hélas, jusqu’à une vitesse de 35km/h seulement, au contraire des modèles concurrents, qui, s'ils sont souvent beaucoup plus coûteux, mais aussi beaucoup plus léchés, vont jusqu'à 60km/h. Notons toutefois que  la commande du toit coulissant, qui permet d'ouvrir uniquement la portion de toit située au-dessus du conducteur et de son passager avant, reste fonctionnelle, elle – c'est déjà ça! Une seconde poussée sur cette même commande, et 15 secondes plus tard, le toit replié – lunette arrière vitrée comprise – va se loger dans l’espace situé derrière les sièges arrière… où il obstrue totalement une vision arrière déjà peu généreuse à l'origine.

La structure du toit elle-même n’est pas un modèle de stabilité; en outre, Mini devrait revoir d’urgence ses dispositifs d’insonorisation! Au-delà de 130km/h, le niveau sonore dans l’habitacle de la Cooper S Cabrio capotée – le bruit des pneus sur la route et du vent, principalement – prend en effet des proportions déplaisantes. C’est d’autant plus dommage que la motorisation de la Mini invite à appuyer sur le champignon! Le moteur quatre cylindres turbo de 175CV, fruit d’une collaboration avec Peugeot, confère à la Mini un solide tempérament qui, fort des 240Nm développés, lui permet de passer de 0 à 100km/h en 7,6 petites secondes, pour flirter avec un bon 220km/h en vitesse de pointe. La transmission ravira en outre le conducteur par son impressionnante souplesse, c’est-à-dire sa capacité de reprise à vitesse élevée.

Haut les tours!

Mini Cooper S CabrioS'il est probable que le petit indicateur de rapport intégré au compte-tours échappe à la plupart des conducteurs, il ne manque toutefois pas de se rappeler à leur bon souvenir dès lors qu'ils réduisent l'allure. Par contre, le régime élevé du moteur invite à exploiter à fond les six rapports de série; le moteur conserve par ailleurs un niveau sonore tout à fait correct, même lorsqu’il monte haut dans les tours. Difficile, cependant, lors des brusques accélérations, de ne pas remarquer l’effet que la propulsion exerce sur la direction.

À propos de la direction, justement: comme la première génération avant elle, la nouvelle mouture de la Mini Cabrio a tendance à chasser très légèrement dans les virages. Si la Mini décapotable tend à se déporter un peu plus que sa consœur à toit rigide – qui pèse après tout 50 kilos de plus, eu égard à la tôle supplémentaire qui la couvre (pour une masse totale de 1305 kilogrammes) – elle permet néanmoins une négociation précise des virages les plus exigeants. En outre, l’activation de la fonction sport (en option) optimise davantage encore le rendement et la direction du petit bolide.   

Trop astreignante au quotidien

Mini Cooper S CabrioSi la suspension – intraitable, et cependant plus souple que celle du modèle fermé – joue un rôle décisif dans la négociation des virages, elle n’en est pas moins tout à fait inadaptée à un usage quotidien ordinaire. En effet, si, dans les méandres des routes secondaires, la nouvelle mouture de la Mini colle à la route pour le plus grand plaisir de son conducteur, ce plaisir disparaît totalement en ville, essentiellement à cause des nombreux rails de tram et autres sillons propres au sol urbain.   

La notion de plaisir n'est pas plus présente à la station-service: certes, Mini annonce – grâce à la fonction Stop/Start, entre autres – une consommation de 6,4 litres d’essence aux 100 kilomètres seulement; toutefois, cette valeur n’est réaliste que dans la mesure où le conducteur s’impose un mode de conduite extrêmement déplaisant. Nous avons testé la voiture; dans la réalité, nous sommes parvenus à une consommation de 9,6 litres! Si cette valeur est relativement éloignée des données d'usine, elle se justifie néanmoins pleinement, compte tenu du plaisir de conduire dont elle s’accompagne.  

Pas particulièrement bon marché

Mini Cooper S CabrioQuoi qu’il en soit, les aficionados de la Mini ont l’habitude de mettre la main au portefeuille: après tout, à l'achat de la Cooper S Cabrio, ils doivent déjà débourser pas moins de 28 700 euros! Notons toutefois que le tableau de bord de la Mini, d'un fini certes très correct, mais totalement envahi par le plastique, se pare d’un accessoire que vous ne trouverez dans aucun autre véhicule: il s’agit d’une horloge en forme de cadran solaire baptisée «Always-open-Timer» (175 euros), qui mesure méticuleusement le temps pendant lequel le conducteur a roulé à ciel ouvert. Reste à savoir dans quelle mesure il s’agit là d’une innovation telle que le monde en attendait.

Données techniques
 
Marque et modèle   Mini Cooper S Cabrio
Dimensions et poids    
Longueur/Largeur/Hauteur (mm)   3.714 / 1.683 / 1.414
Empattement (mm)   2.467
Rayon de braquage (m)   10,7
Poids à vide (kg)   1.305
Coffre (litres)   125 - 660
Pneumatiques véhicule d’essai   205/45 R17 Conti Sport Contact 3 SSR
Moteur    
Cylindrée (ccm) / Cylindres (nombre, disposition)   1.598 / 4, en ligne
Puissance (CV)   175
Couple (Nm) /Tours   240 / 1.600 - 5.000
Entraînement   Traction
Boîte de vitesses   Boîte manuelle 6 rapports
Consommation    
Type de carburant   Essence
Mixte, données d’usine (l/100 km)   6,4
Émissions de CO2 (g/km) / norme antipollution   153 / Euro 5
Consommation d’après AS24 (l/100km)   9,6
Performances    
Données d’usine 0-100km/h (s)   7,4
Sprint de 0 100km/h (s) d’après AS24   7,6
Test de freinage d’après AS24 (m)   37,4
Vitesse maximale (km/h)   222
Prix    
à partir de (euro)   28 700
Options recommandées   Sièges chauffants (290 euros), intérieur cuir (à.p.d 1490 euros), pack curry comprenant préparation pour GSM bluetooth + radio mini boost CD et système de navigation portable (860 euros)
 
Plus de données
Moins de données
 

En bref

Les concepteurs de la Mini n'avaient qu'une chose en tête: le plaisir de conduire. Voilà bien une chose que la Mini garantit, surtout lors des balades estivales à ciel ouvert! Qu’il s’agisse de la suspension ou du moteur, la Mini cherche avant tout à plaire à son conducteur. Mais dès que la balade estivale se transforme en escapade, ne serait-ce que le temps d'un week-end, le manque de place pose problème. En effet, abstraction faite de sa longueur – 3,71 mètres très pratiques dès lors qu’il s’agit de se garer – les concepteurs n’ont absolument pas pensé aux divers aspects pratiques du quotidien quand ils ont créé cette bombinette. Et pourtant, cela même ne parvient pas à entamer son image de «petite chérie» du monde automobile.

Mini Cooper S Cabrio

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.