Imprimer Recommander  
 
Imprimer Recommander  
Galerie: Test Mercedes-Maybach G650 Landaulet

Test: Mercedes-Maybach G650 Landaulet

G comme gigantesque

02.10.2017

Il domine de loin tout ce que l'on trouve dans le trafic et à l'arrière, il cache un Lounge Première Classe. Vendredi, le dernier Mercedes-Maybach G650 Landaulet disponible sera mis aux enchères dans le cadre du Zoute Grand Prix. Mais avant cela, nous avons eu la chance de le conduire, et d'en être passager.

Le Classe G est depuis près de 40 ans le 4x4 le plus "viril" de Mercedes. Un véhicule resté tout aussi authentique que le Land Rover Defender, et c'est pourquoi il était aussi le candidat le plus improbable au traitement Maybach dont il a profité.

Les prédécesseurs

Galerie: Test Mercedes-Maybach G650 Landaulet"Après le Classe G 6x6 et le grand Classe G "au carré", ceci a été le troisième projet d'exception mené sur base de ce modèle, véritable icône de notre marque", dit Ian James, responsable du planning Classe G au sein de Mercedes. Et autant parler de G superlatif pour cet engin de 5,34 m de long (57 cm de plus qu'un G classique), 2,23 m de haut et dont l'empattement a été allongé de près d'un mètre. Gigantesque est la seule description correcte et je peux à peine vérifier de mes propres yeux que sous le capot, trône un V12.

Petites marches

Galerie: Test Mercedes-Maybach G650 LandauletPour nous inviter à monter à bord, le véhicule nous propose déjà un marchepied, mais une petite marche supplémentaire se déploie encore sous celui-ci dès qu'on déverrouille les portes. La partie arrière est évidemment la plus intéressante. On peut presqu'y monter debout. Mercedes a choisi une capote souple, couvrant une longueur étonnante. Cette capote doit être déverrouillée manuellement mais ensuite, c'est automatiquement qu'elle se replie derrière les sièges postérieurs. Enfin, les sièges, façon de parler… Disons plutôt les fauteuils, directement empruntés à la Mercedes-Maybach Classe S et qui, avec leur multitude de réglages, seraient très à leur place dans un vol transatlantique. La position idéale est d'être complètement allongé, avec un coussin moelleux sous les jambes. Et ces sièges ne sont pas seulement chauffants, ils disposent aussi d'une fonction massage.

Galerie: Test Mercedes-Maybach G650 LandauletUne autre couche de luxe est prodiguée par le système multimédia – un écran par passager – et le frigo, flanqué d'un espace de rangement pour les verres gravés. Tout ce qu'il faut, donc, pour profiter du vent sur le visage, tout en étant à l'abri des regards. Admettons, on pourra trouver plus luxueux encore, y compris chez Mercedes. Mais l'association du luxe et de l'expérience cabriolet fait de ce G650 Landaulet quelque chose de vraiment unique.

V12 tout puissant

Galerie: Test Mercedes-Maybach G650 LandauletOutre tout cela, le badge "650" a aussi le don de titiller notre curiosité. C'est AMG qui livre le V12 6.0 litres, gavé par un double turbo pour lâcher 630 ch et 1.000 Nm. Avec un poids flirtant avec les 3,5 tonnes, on ne s'étonnera pas que Mercedes ait opté pour des freins carbone-céramique, cachés derrière les jantes 22''. Ne vous attendez pas à des accélérations brutales, le moteur étant configuré de façon trop paisible pour cela. Son ambition est d'augmenter la vitesse tout en douceur, à la façon d'un Boeing au décollage. Et pendant qu'il exécute cette tâche, il émet un délicieux grondement à travers ses échappements latéraux. Mais à nouveau, rien d'agressif. Et c'est presqu'imperceptiblement qu'on arrive à des vitesses déjà déraisonnables. C'est après coup qu'on réalise qu'une ligne droite appartient déjà au passé, et qu'on se rappelle qu'il y a un sérieux poids à freiner avant le virage qui s'annonce. Heureusement, les voies particulièrement larges et la sérieuse portion de gomme aident l'engin à faire preuve d'une étonnante stabilité en courbe. Les réactions de la direction sont aussi lentes qu'on l'attend de la part d'un 4x4 classique, et elle a besoin d'un peu d'aide du conducteur pour revenir en position droite. Mais que ce soit au volant ou installé à l'arrière, on a toujours l'impression d'être en route avec quelque chose d'absolument unique au monde, qu'on n'est pas prêt de connaître à nouveau.

Un dernier

Galerie: Test Mercedes-Maybach G650 LandauletC'est peut-être une bonne chose que le Jackpot Euromillions ne soit pas encore tombé. Officiellement, aucun prix n'est annoncé mais sachez qu'il faudra compter au-moins 700.000€ pour s'offrir ce bijou. "Ces voitures se sont vendues comme des petits pains. Plus de 300 amateurs disposant de moyens suffisant se sont faits connaître, pour une production limitée à 99 exemplaires", explique Ian James.

Tous vendus donc, à l'exception de celui-ci. Mercedes est l'un des contributeurs principaux de la fondation Laureus, qui met le sport à la portée des enfants précarisés. Et c'est pour aider Laureus que Mercedes a décidé de mettre aux enchères le premier G650 Landaulet, ce vendredi 6 octobre à Knokke, durant la Zoute Grand Prix Sale. Même la maison de vente Bonhams reversera sa commission à Laureus. Et on espère que les enchères atteindront plus d'un millions d'euros.

Galerie: Test Mercedes-Maybach G650 Landaulet

Pour plus d'infos:

http://www.bonhams.com/auctions/24130/

https://www.laureus.com/

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.