Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Mercedes Classe E break

Test: Mercedes Classe E break

Break de charme

03.10.2016

Comptant pour plus de 60% des ventes sur certains marchés, le break est d'une importance capitale pour la Classe E. Non content d'être toujours très vaste, le nouveau modèle est surtout un joyau technologique.

Quand on pense aux grands breaks, on pense évidemment à la Classe E, véritable ogre à bagages. Le nouveau modèle ne déroge pas à la règle même si son volume de chargement est en baisse sensible par rapport à son devancier, passant de 695 à 640 litres derrière la banquette.

Galerie: Test Mercedes Classe E breakUn volume toutefois extensible grâce au dossier qui peut se redresser de 10° pour gagner une trentaine de litres. Une manière pour l'Allemand de garder son titre de la plus grande capacité de chargement du marché. L'honneur est donc sauf. Ou presque, car dans cette configuration, les longs trajets sont à proscrire tant la raideur du dossier se fera vite inconfortable pour les occupants. Une fois ce dossier complètement rabattu (découpage 40-20-40), l'espace total atteint les 1.820 litres. Une manœuvre qui se fait via une simple commande placée près du hayon. Ce dernier peut se déverrouiller d'un simple geste du pied sous le bouclier, et dégage une large ouverture très pratique.

Pilotée par smartphone

Galerie: Test Mercedes Classe E breakL'habitacle du break Classe E est conforme à celui de la berline, dont la principale source d'étonnement est ce tableau de bord «widescreen» composé de deux grands écrans de 12,3 pouces entièrement paramétrables. Le volant innove aussi en remplaçant les habituelles commandes de défilement et de navigation par de petits pavés tactiles, parfaitement réactifs.

Galerie: Test Mercedes Classe E breakMais cela n'est que détail à côté du déferlement de technologies embarquées. Le break est par exemple capable de se conduire pratiquement tout seul sur autoroute grâce au Drive Pilot. Il peut aussi se parquer entièrement de lui-même (sans que le conducteur n'ait à agir sur les pédales ou la boîte) dans un mouchoir de poche et se manœuvrer via smartphone. Très pratique lorsqu'il s'agit de se glisser dans une place de supermarché étriquée. A cela s'ajoutent les dispositifs de sécurité que l'on ne présente plus : Pre-Safe, etc.

Flotter sur la route

Galerie: Test Mercedes Classe E breakSur la route, ce break Mercedes est un véritable vaisseau roulant, préservant à merveille les occupants des irrégularités du revêtement. Quel que soit le réglage châssis sélectionné (Comfort, Normal, Sport...) le confort reste au centre des préoccupations et offre la sensation de se mouvoir dans un cocon. C'est le cas avec le moteur 2 litres turbodiesel de 194 chevaux et 400Nm de la E220d qui assurera à coup sûr le gros des ventes dans notre pays, d'autant qu'il existe également dans une version «dégonflée» à 163 chevaux, fiscalement intéressante en Wallonie. Suffisamment puissant pour emmener sereinement l'auto, il est admirablement secondé par la boîte 9G-Tronic réactive et bien étagée. Et surtout, il se montre nettement plus discret que l'ancien 2.2l ! Un maître achat donc, que la lecture de la consommation moyenne de notre essai vient confirmer : 5,9l/100km, quand Mercedes en annonce 4,2.

Ce break Classe E nous a réellement séduits. Mais il fait payer bien cher son excellence : 52.272 euros pour cette version diesel. Et n'espérez rien en dessous de 50.000 euros, même en essence.

Galerie: Test Mercedes Classe E break

Mercedes E220 CDI Estate
4 cyl. turbodiesel, 1.950 cc
194 ch à 3.800 t/min
400 Nm de 1.600 à 2.800t/min
0-100 km/h en 7,7 secondes
Pointe: 235 km/h
Conso: 4,2 l/100 km
Moyenne de l'essai: 5,9 l/100 km
CO2: 119 g/km
Prix: 52.272€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.