Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Mercedes C350e

Test: Mercedes C350e

Adieu diesel !

22.01.2016

Après la grande Classe S, c’est au tour de la petite Classe C de recevoir une variante hybride rechargeable, la C 350e. Une alternative particulièrement alléchante au sacro-saint diesel qui domine de la tête et des épaules le segment D.

Galerie: Test Mercedes C350eL’intérêt de cette Mercedes Classe C 350e réside dans son taux de CO2 limité à 48g/km, qui ne devrait laisser insensibles ni les gestionnaires de flotte, ni les indépendants. Chacun se réjouira des économies substantielles dont il est synonyme, même si cela signifie qu’il faudra d’abord s’acquitter d’un chèque de… 51.788€.

Vert tous les jours

Cette valeur de rejets de CO2 correspond à une consommation mixte de l’ordre de 2,1 l/100 km en cycle d’homologation. Celui-ci intègre la trentaine de kilomètres qu’est capable d’effectuer l’auto grâce à son seul moteur électrique de 86 chevaux, tout à fait envisageable dans la réalité en adoptant une conduite douce et prévenante.

Galerie: Test Mercedes C350ePlusieurs modes sont d’ailleurs proposés pour utiliser l’énergie électrique de la manière la plus optimale : "Hybrid" pour une répartition automatique entre moteur thermique et électrique, "e-save" pour n’utiliser que le moteur thermique et préserver l’autonomie électrique pour plus tard, "e-drive" pour une conduite 100% électrique et "Charge" pour recharger les batteries tout en roulant, ce qui a évidemment un impact sur la consommation d’essence. Il est également possible de charger les batteries en 3 heures sur une prise domestique. Rouler en full-électrique tous les jours est donc tout à fait possible, à condition d’habiter à moins de 15 km de son lieu de travail ou de pouvoir y disposer d’un point de charge.

Le beurre et l’argent du beurre

Galerie: Test Mercedes C350eLe moteur essence est le modeste 2 litres 4 cylindres de 211 chevaux qui, en travaillant de concert avec le moteur électrique, porte la puissance totale de l’auto à 279 chevaux. Mais le plus intéressant est le couple disponible en mode hybride: 600Nm de 0 à 4.000 tr/min! De quoi conférer certaines velléités sportives à la berline, qui ne réclame que 5,9 secondes pour passe de 0 à 100km/h. En sélectionnant le mode Sport du châssis piloté, les sensations de conduite sont donc bien réelles, grâce à une direction agréable et précise et à une boîte automatique réactive, qui font oublier le poids conséquent de l’auto: 1.705 kilos.

En jouant le jeu de l’économie et en activant le mode adéquat, la consommation descend en flèche: en laissant l’électronique gérer le module hybride, nous sommes parvenus à une moyenne de 5,6l/100km. Une valeur qui nous a certes moins ébahi que sur la Classe S 500 Plug-In Hybrid qui arrivait à un chiffre sensiblement égal sur le même parcours, mais néanmoins impressionnante puisque habituellement envisageable uniquement avec une motorisation diesel!

Coffre faible

Galerie: Test Mercedes C350eA bord, rien ou presque ne distingue cette C350e de ses homologues thermiques. Les occupants baignent donc toujours dans un habitacle soigné et luxueux, dont la volupté est encore rehaussée par l’absence de bruit en conduite électrique. Seuls les aspects pratiques payent le prix de cette hybridation puisque le coffre se voit réduit à 335 litres (perdant 145 litres au profit des batteries) qu’il n’est même plus possible d’étendre en rabattant la banquette arrière. Comme le dit l'adage: on ne peut pas tout avoir…

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.