Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Hyundai i10 facelift

Test: Hyundai i10 facelift

Souris des villes enthousiaste

28.02.2011

Après notre essai de la Hyundai i10 faceliftée et de son moteur 3 cylindres 1.0 (99 g CO2/ km), on ne peut que le confirmer: nous avons clairement un petit faible pour elle. Une petite titine qui met tant de cœur à l'ouvrage, on en veut bien dix.

Comparée à une Fiat 500, c'est clair: l'i10 manque de charme et de pouvoir de séduction. Et le facelift ne change rien à l'affaire. Cette i10 produite en Inde vient de recevoir un tout nouveau nez, affichant une grille plus vaste, de nouveaux blocs optiques et un nouveau bouclier. Mais il est toujours aussi facile de ne pas la remarquer. Ceci n'est pas Alizée Poulicek en robe transparente, quoi.

Pratique

Galerie: Test Hyundai i10 faceliftEt c'est dommage, car l'i10 vaut vraiment qu'on s'y intéresse. Côté pratique, elle remplit toutes les obligations. Grâce à un empattement de 2,38 m (pour une longueur totale de 3,58 m), les occupants ont plus d'espace qu'on ne le soupçonne dans une si petite auto, et ce tant à l'avant qu'à l'arrière. Et si son coffre ne propose que 225 litres, le volume disponible passe à 925 litres une fois la banquette rabattue. Et ça, c'est carrément pas mal.

A l'occasion de ce facelift, la qualité de finition a bien progressé. Les compteurs bleus, c'est une idée sympa. L'instrumentation comprend aussi un petit écran LCD sur lequel s'affiche entre-autres un assistant de changement de rapports. Le pommeau de vitesse est haut et tombe parfaitement en main.

Galerie: Test Hyundai i10 faceliftLe changement le plus important du catalogue mécanique, c'est la disparition du diesel. Il est remplacé par ce nouveau petit moulin essence 3 cylindres de 1,0 litre. Avec 69 ch et 95 Nm, il semble très faiblard. Mais la voiture ne pesant que 963 kg, il est au contraire étonnant de vigueur. Ce moteur adore se lancer dans l'escalade du compte-tours en ponctuant de sa voix rageuse, et avec un 0-100 en 14,8 secondes, il laisse même derrière son grand frère 4 cylindres 1.1. Notons au passage que ce dernier est disponible avec boîte auto 4 en option.

Bonne affaire

Galerie: Test Hyundai i10 faceliftLa meilleure nouvelle dans l'histoire, elle est pour votre portefeuille. Le 1.0 est officiellement annoncé pour 4,2 l/100 km et 99 g CO2/km, ce qui est très fort pour une mécanique essence. Grâce à quoi 15% du prix catalogue (9.799€) sera payé par le Gouvernement Fédéral. Vous ne débourserez donc que 8.330€. A notre avis, c'est une excellente affaire.

Galerie: Test Hyundai i10 faceliftDe plus, la fiscalité de la voiture sera tout aussi douce avec votre budget, avec une taxation très basse et des dépenses carburant très mesurées. Enfin en finition Comfort, elle est déjà bien équipée: Radio-CD avec entrées AUX et USB, encrages isofix, banquette rabattable et double airbag.

Boîte automatique

Le moteur 1.1 a lui aussi revu ses émissions à la baisse, soit à présent 110 g/km. Le voilà donc qualifié pour les 3% de remise fédérale sur un prix catalogue de 10.899€ (boîte auto). Une boîte automatique qui est la seule raison que nous voyons qui pourrait faire préférer le 1.1 au 1.0.

Galerie: Test Hyundai i10 facelift

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.