88e Salon de l’Auto de Bruxelles
Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Ford C-Max 1.6 TDCi

Test: Ford C-Max 1.6 TDCi

Comme de coutume

14.12.2010

Longtemps, le C-Max a été un monovolume compact assis entre deux chaises. Avec le nouveau modèle, Ford fait un choix clair: soit on veut 5 places (C-Max), soit on en veut 7 (Grand C-Max). Nous avons emmené en promenade le petit C-Max, avec le moteur 1.6 TDCi.

Le C-Max a toujours été un cas à part dans le segment des monovolumes compacts. Son comportement était largement plus incisif que celui d'un Grand Scénic ou d'un Picasso, mais ses côtés pratiques laissaient à désirer. Un engin fun à conduire donc, mais peu fonctionnel. Et c'est là un défaut rédhibitoire dans le segment…

Dynamique

Ford C-Max 1.6 TDCiAvec le nouveau modèle, Ford a tout fait pour conserver cette image de dynamisme. C'est d'ailleurs lui qui a l'honneur d'inaugurer le châssis de la future Focus, attendue en 2011. A son propos, nous seront brefs: il ne nous déçoit pas. Le C-Max confirme son titre de monovolume le plus sportif, même avec les petits 115 ch de son 1.6 TDCi.

Grâce à son excellente boîte manuelle 6, on le garde toujours au régime idéal. Le turbodiesel reçoit une nouvelle génération d'injection common rail et un plus petit turbo plus réactif. Son couple maxi de 270 Nm peut occasionnellement grimper à 285 Nm grâce à l'Overboost. Ford annonce 4,6 l/100 km (CO2: 119 g/km) mais lors de notre test en conditions hivernales qui implique embouteillages et usage intensif du désembuage, nous avons relevé 6,4 l/100 km.

Finition

Ford C-Max 1.6 TDCiFord se consacre depuis très longtemps à proposer le véhicule le plus fun à conduire dans chaque segment. C'est le cas, et le nouveau C-Max en est une heureuse confirmation de plus. Mais il faudrait que Ford réalise très bientôt que puisque ce domaine est maîtrisé, il faut s'attaquer à un autre: la qualité de finition.

Lorsque Ford présenta l'actuelle Fiesta, le monde a poussé un soupir de soulagement en constatant que l'Ovale Bleu avait enfin compris qu'une planche de bord tristounette n'était plus acceptable. Hélas, Ford se contente aujourd'hui de coller des copies de planches de bord de Fiesta dans toute sa gamme, ou presque. Une planche "sympa" dans une citadine, c'est une chose. Mais dans un monovolume de plus de 20.000€, on est en droit d'attendre mieux. Comme VW avec le Touran ou Citroën avec le Picasso l'ont bien compris.

Trend

Ford C-Max 1.6 TDCiLa finition du modèle de base Trend n'est en soi pas mauvaise, mais elle reste en deçà de ce que propose la concurrence. Entre la planche de bord et les garnitures de portes, on observe des jeux que les marges de tolérance de VW n'accepteraient pas. Quant aux plastiques durs, ils ne font pas excellente impression. Ford passe donc à côté de sa chance de transformer un engin dont on prend volontiers le volant en un véhicule dans lequel on a envie de voyager de longues heures. Enfin avec un coffre offrant de 432 à 1.723 litres, le nouveau C-Max s'avère plus pratique que son devancier.

Titanium

En finition Trend, le C-Max 1.6 TDCi 115 ch est affiché 21.850€. Le saut vers le Titanium représente une dépense certaine (23.850€), mais qui en vaut la peine. Le Titanium est plus beau et surtout mieux équipé, avec entre-autres une prise 12V à l'arrière et la climatisation automatique. Et ce tarif reste inférieur à celui d'un VW Touran ou d'un Renault Scénic équivalents.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.