Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Test: Dacia Lodgy

Test: Dacia Lodgy

Pour les familles qui comptent.

12.06.2012

Après les compactes, les breaks et les SUV, Dacia s’attaque aujourd’hui à un autre segment particulièrement important avec son Lodgy : celui des monospaces compacts. La concurrence doit-elle commencer à s’inquiéter ?

Dacia «by Renault» n’en finit pas de séduire de par le monde : rien que l’an dernier, ce ne sont pas moins de 813.000 voitures qui ont trouvé preneur (dont 15.220 rien qu’en Belgique), représentant ainsi près d’un tiers des ventes totales du Groupe Renault ! Ce Lodgy peut donc faire très mal…

Tarif de groupe

Bien que ce ne soit plus le seul argument qui pousse les clients vers les concessions Dacia, l’un des principaux atouts du nouveau venu reste son prix : la version de base est vendue sous la barre des 10.000 euros ! Bien sur à ce tarif, il faudra composer avec un équipement rudimentaire se résumant à la direction assistée et aux pare-chocs peints. Cette version ne devrait pas faire beaucoup d’adeptes chez nous, pour la simple raison qu’elle n’est disponible qu’avec le «vieux» 1.6l essence.

Pour profiter des nouveaux 1.2 TCe ou, surtout, 1.5 dCi 90 et 110ch, il faut monter d’une gamme et l’équipement devient alors tout à fait satisfaisant en regard des 13.190 euros demandés pour le plus modeste des diesel : vitres électriques, verrouillage centralisé, ordinateur de bord, banquette 40-60 et même, limiteur de vitesse. La finition haut de gamme Lauréate y ajoute l’air conditionné et les phares antibrouillard. Si l’ESP est proposé en option sur toutes les finitions, seules les deux dernières peuvent recevoir le nouveau système de navigation tactile intégré à la planche de bord. Une première pour la marque ! Celles-ci sont également les seules à être livrables avec sept vraies places dont on regrettera que les sièges «dans le coffre» ne soient pas escamotables, et qu’il faille systématiquement les enlever pour profiter d’un espace exploitable. Suivant la position des ces sièges, le volume utile varie de207 à…2.617 litres !

Enfin, comme sur le reste de la gamme, les assemblages sont de bonne facture mais les plastiques restent désespérément durs et peu flatteurs.

dCi 110, le bon choix.

Construit sur le même châssis que le Duster, le Lodgy reçoit des suspensions qui lui sont propres et qui maintiennent parfaitement les mouvements de caisse tout en lui conférant un réel confort de marche. On ne peut pas en dire autant des sièges, qui manquent de maintien.

Lors de notre essai, c’est en toute logique sur les motorisations diesel que nous nous sommes attardés. Et disons le d’emblée : si le prix n’est pas votre principal facteur de choix, optez pour la version 110ch ! Car si son petit frère ne démérite globalement pas, ses limites sont tout de même assez vite atteintes dès que la route s’élève ou lorsqu’il s’agit d’effectuer un dépassement, obligeant alors à jouer constamment avec le levier de vitesses. La plus musclée des motorisations se montre plus sereine en toutes circonstances, a fortiori si vous prévoyez de voyager chargé, et est la seule à disposer d’une boîte à six rapports, plus agréable. Dans les deux cas, les consommations moyennes homologuées sont plutôt étonnantes : 4,2l ou 4,4l/100km !

Retrouvez toutes les nouveautés de la marque Dacia

Trouvez une Dacia Lodgy d' occasion parmi des milliers de véhicules de seconde main

Découvrez un aperçu du modèle Dacia Lodgy ainsi qu'une sélection d' occasion

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.