Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Citroën C4-Aircross 1.8 HDI

Test: Citroën C4-Aircross 1.8 HDI

Sushi sauce Citron

20.09.2012

Après l’Outlander rebaptisé C-Crosser ou l’iMiev camouflée en C-Zero, Mitsubishi et PSA ont appliqué leurs échanges de bons procédés sur le SUV compact ASX, qui devient C4 Aircross en intégrant la gamme Citroën.

Avec le C4 Aircross, Citroën (mais aussi Peugeot, qui a droit à son 4008) intègre l’un des segments les plus en vue et les plus lucratifs du moment à moindre frais. En effet, l’auto n’est autre qu’un Mitsubishi ASX savamment retouché pour s’approprier au mieux aux codes stylistiques de la marque française : calandre chromée étirée, feux au regard agressif, rangée de LEDs verticales, ou encore, feux arrière en deux parties débordant sur le hayon. De quoi donner le change, et corroborer les dires de Citroën expliquant avoir été impliqué très tôt dans la conception de l’auto.

Zeste de citron

Galerie: Test Citroën C4-Aircross 1.8 HDIMais à l’ouverture de la portière, le soufflet retombe vite, et les amateurs des habitacles soignés des dernières Citroën apparues sur le marché en seront pour leurs frais. L’intégralité du meuble de bord et des habillages sont ici repris de l’ASX, et la présentation n’a donc rien d’une Citroën en dépit de la bonne facture des matériaux. Et ce ne sont pas les doubles chevrons sur le volant qui y changeront quoi que ce soit. On retrouve donc les caractéristiques du cousin japonais, avec son rétroéclairage orangé, ses trois grandes commandes circulaires pour la climatisation ou son levier de vitesse à faire passer celui d’un Land Rover Defender pour ergonomique.

Heureusement, une fois le stade de l’étonnement passé pour les habitués de la marque, cet univers ne manque pas de qualités, à commencer par un espace à bord appréciable, des assises et une position de conduite parfaites, ou encore, un équipement complet dès le premier niveau de finition disponible (Séduction).

Arôme de Citron

Galerie: Test Citroën C4-Aircross 1.8 HDISous le capot de notre voiture d’essai, ce n’est pas non plus un moteur français qui œuvre. Ce 1.8 HDI n’est autre que le bloc diesel Mitsubishi de 150 chevaux. Plein d’entrain malgré un léger manque de souffle à très bas régime, ce moteur emmène les 1.460 kilos de l’auto avec une vivacité certaine tout en faisant preuve d’un appétit d’oiseau pour qui sait user parcimonieusement de l’accélérateur. Il n’est alors pas rare de descendre sous les 5l/100km sur un parcours roulant (5,3l/100km de moyenne homologuée). Dommage en revanche que son bruit «utilitaire» emplisse autant l’habitacle en charge.

Galerie: Test Citroën C4-Aircross 1.8 HDIS’il est proposé en traction intégrale enclenchable, le C4 Aircross est également disponible en version deux roues motrices qui devrait satisfaire le plus grand nombre. Une solution qui permet de réduire le poids (et donc la consommation) et qui ne demande aucune concession en termes de stabilité ou d’adhérence. L’Aircross se montre d’ailleurs particulièrement sain dans son comportement, y compris en conduite «intense» tout en faisant preuve d’un niveau de confort absolument irréprochable (avec les jantes de 16 pouces du moins). Bref, même s’il n’est pas une «vraie» Citroën, ce C4 Aircross 1.8 HDI mérite que l’on s’y attarde tant il est pétri de qualité; qu’il ne brade pas : comptez 26.456 euros.

Retrouvez toutes les nouveautés de la marque Citroen

Trouvez une Citroen C4-Aircross 1.8 HDI d' occasion parmi des milliers de véhicules de seconde main

Découvrez un aperçu du modèle Citroen C4-Aircross 1.8 HDI  ainsi qu'une sélection d' occasion

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.