Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test BMW 316d

Test: BMW 316d

Rouler en BMW à moindre frais

03.12.2015

Nous venons de vous dire ce que nous pensions de la 320i xDrive Touring. Aujourd'hui, nous descendons encore de quelques marches pour nous intéresser à "la cave" de la gamme Série 3. Comment est la vie, là-bas?

Galerie: Test BMW 316dEn fait, plutôt pas mal. Avec la 320i xDrive Touring, nous vous avions dit que le poids assez élevé et le couple un peu trop limite ne nous avaient pas convaincus. En tout cas pas dans le cadre d'une Série 3 réputée pour être l'ultime machine à plaisir dans cette catégorie.

200 kg d'écartl

Galerie: Test BMW 316dNotre 316d du jour est elle aussi équipée de la boîte auto 8 rapports (une option à 3.000€), et son poids à vide est de 1.505 kg. On parle donc de 200 kg de moins qu'une 320i Touring et du coup, l'histoire est très différente. Le nouveau 2.0 diesel que l'on retrouve aussi dans les 318d et 320d est ici dans sa version la plus modeste, affichant 110 ch à 4.000 tours et 270 Nm entre 1.250 et 2.750 tours. Ce couple maxi est identique à celui de la 320i, mais la 316d apparaît pourtant plus réactive. Pas vraiment incisive, n'exagérons rien, mais plus réactive. En chiffres, ça veut dire le 0-100 en 10,7 secondes (10,6 avec boîte auto) et 205 km/h en pointe (204 avec boîte auto).

Et puisqu'elle donne cette impression de vivacité, elle incite vraiment à jouer avec les trois modes de conduite proposés, EcoPro, Confort et Sport. Et dans ce dernier mode, la voiture est largement assez alerte que pour justifier son statut de Série 3 sportive.

Agile

Galerie: Test BMW 316dBon, pour mettre le train arrière en difficulté, il faut vraiment avoir un sol glissant sous les roues. Mais on sent tout de même très bien que le dynamisme qu'on est en droit d'attendre d'une 3 est bien présent. La voiture est agile et ne semble pas disposée à facilement perdre l'adhérence. On n'est donc pas dans une Béhemme au rabais. La 316d est homologuée à 3,9 l/100 km et 102 gCO2/km. Des chiffres qui vont la rendre très populaire sur le marché du Fleet.

Equipement de base

Galerie: Test BMW 316dAvec un prix de base de 30.600€ (boîte manuelle), nous hésitons à décrire la 316d comme "accessible". Mais quand on regarde plus attentivement le catalogue, on s'aperçoit que la différence avec une 320d dépasse 5.000€. Et croyez-nous, la 316d n'est pas 5.000 fois moins recommandable. Avec un coffre de 480 litres et une banquette rabattable (en option bien entendu), la berline est même plutôt pratique. On peut dire que c'est le point sur lequel la Série 3 a le plus progressé au fil des ans: sa faculté à faciliter la vie de ses propriétaires. Ce qui ne change pas, c'est la rapidité à laquelle le prix explose dès que coche quelques options. Heureusement, BMW livre déjà pas mal de choses en série, comme les phares et essuie-glace automatiques, la clim, le Cruise Control avec fonction freinage, les capteurs de parking ainsi que le système média de base avec écran couleur.

Ceux qui désirent rouler en BMW à moindre frais (n'est-ce pas le cas de tout le monde?) peuvent donc être rassurés: le modèle de base porte fièrement les valeurs de la marque. Et même mieux, en fait, qu'une 320i à transmission intégrale. Qui l'eût cru?

Galerie: Test BMW 316d

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.