Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test BMW 1M Coupé

Test: BMW 1M Coupé

La renaissance de Motorsport

30.09.2011

Oubliez les X5M et X6M, c'est avec la BMW 1M Coupé que le M revit vraiment. Rencontre avec une impressionnante petite bombe.

La BMW Série 1 Coupé a tout de la voiture de cartoon: un empattement court, une carrosserie trois volumes… Après avoir subi le traitement à la sauce M, l'impression est encore renforcée. A l'avant comme à l'arrière, les arches de roues ont été furieusement élargies et le bouclier avant a reçu quelques prises d'air supplémentaires. A l'arrière, on ne voit que la double sortie d'échappement qui émerge ostensiblement du pare-choc.

Mécanique soignée

Galerie: Test BMW 1M CoupéEt jusque-là, on n'a pas encore démarré le moteur. Le 6 en ligne 3.0 sonne délicieusement Old School, et la mécanique exige certains égards tant que l'huile n'est pas à température. La mise en mouvement est relativement douce, mais dès que l'aiguille du compte-tours passe les 4.000, la voiture révèle sa vraie nature. L'accélération n'est pas vraiment brutale, mais elle est carrément vive. Pour dire les choses clairement: le compteur affiche 150 km/h avant même que vous en ayez envie.

Et la suite des chiffres sont à l'avenant: 340 ch à 5.900 tours, 450 Nm entre 1.500 et 4.500 tours (500 Nm avec overboost), 0-100 tué en 4,9 secondes et 250 km/h (limiteur électronique bien sûr) en pointe. Autre signe qui ne trompe pas: le témoin de programme de stabilité qui s'affole assez souvent en phase d'accélération. Comprenez que la voiture n'a pas tant de facilité que cela à envoyer sa cavalerie dans l'asphalte. Par ailleurs, les dépassements effectués dans un rapport haut et à bas régime sont à envisager avec sérieux. Car la 1M Coupé a besoin de 3.000 tours au-moins pour vraiment pousser en avant.

Galerie: Test BMW 1M CoupéLa voiture se comporte comme un produit M digne de ce nom: un train avant incisif, immédiatement en accord avec ce que le conducteur attend de lui et un train arrière qui ne demande qu'un filet de gaz pour exprimer son caractère joueur. Jusque-là donc, pas de surprises.

Pas une tueuse de Porsche

Sauf que quelque part, nous espérions secrètement que cette 1M Coupé serait un peu plus que ce qu'elle n'est. A savoir une tueuse de Porsche, et la Cayman R aurait été la cible idéale. Mais la BMW tire un peu court. La cause est peut-être un poids trop élevé pour pouvoir vraiment "fumer" la Porsche. Si BMW pouvait écrémer 50 ou 100 kg du poids (à vide) de 1.495 kg, les cartes pourraient bien être redistribuées. En l'état actuel des choses, nous sommes plutôt curieux de voir comment la 1M Coupé se mesurerait à une Audi RS3. Mais une déglingueuse de Porsche? Mmmh, non, désolé, c'est viser un peu haut.

Onéreuse

Galerie: Test BMW 1M CoupéEn soi, la 1M Coupé a tout ce qu'il faut pour inspirer le conducteur sportif. On voit tout de suite que le département M lui a apporté toute son attention. Son look est musculeux et son comportement est exactement comme on est en droit de l'attendre d'une BMW sportive. Elle répond à toutes les attentes habituelles, c'est juste dommage qu'elle doive composer avec son poids. Enfin avec un prix de 51.300€, elle s'adressera surtout aux plus fortunés, à qui nous pouvons en tout cas assurer qu'ils ne dépenseront pas bêtement leur argent.

Galerie: Test BMW 1M Coupé

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.