Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test BMW 114d

Test: BMW 114d

Petite voiture, grande surprise

10.07.2015

Quand la nomenclature de BMW se rapproche dangereusement de celle de Peugeot, on s'inquiète. Et on a tort. Car la 114d est l'une de nos meilleures surprises de l'année.

Plus les chiffres affichés sur les coffres des BMW baissent, plus notre moral fait de même. C'était donc avec l'âme en peine que nous avons pris les clés de la 114d.

Galerie: Test BMW 114dLa 114d, c'est le plus petit diesel de la gamme. En version 3 portes (Hatch), les tarifs démarrent à 23.150€, et il faut 23.950€ pour la 5 portes. Un prix qui ne vous donne même pas droit à 100 ch. Sous le capot, le 4 cylindres 1.6 diesel classique, et non le fantastique 3 cylindres 1.5 livré dans la 116d. Le moteur se contente de lâcher 95 ch et un couple de 260 Nm. C'est le maximum. Bref, en dépit du fait que la voiture soit une propulsion, il faudra oublier les longs drifts. Aucune chance. La voiture a besoin de 10,3 secondes pour abattre le 0-100. Pour une BMW, ça en dit déjà long. D'autant que les rapports de la boîte 6 sont assez longs.

Jamais plus de 6 litres

Galerie: Test BMW 114dMais à tout cela, la voiture oppose tout de même une conso vraiment très mesurée. BMW annonce officiellement pour la 5 portes 4,3 l/100 km de moyenne et 109 gCO2/km. En faisant très attention, nous sommes descendus jusqu'à 4,5 l, pour une moyenne générale de 5,5 l/100. Un excellent résultat, qui ne demande même pas votre concentration extrême ou des efforts sacrificiels. Sincèrement, il faut vraiment avoir un sale caractère au volant pour faire plus de 6 l de moyenne.

Sur la route, les qualités proverbiales de la voiture refont surface. Le châssis de la Série 1 a toujours compté parmi les meilleurs des BMW modernes. Il renvoie d'ailleurs à une philosophie que BMW semble avoir oubliée depuis longtemps, celles qui consiste à faire des voitures aussi compactes qu'excellentes, telle la 1602. La 114d n'est certes pas la plus rapide de la famille mais quand on sait y faire, on en tire un grand plaisir de conduite, combiné, comme nous le disions, à une conso exemplaire. Ajoutons encore un très bon confort fourni par les pneus à flancs généreux (jantes 16'') et par le poids raisonnable.

Galerie: Test BMW 114dCette BMW de base a donc largement de quoi se faire aimer, pour peu qu'on l'aborde avec des attentes réalistes. Sur parcours sinueux, la voiture est aussi amusante que doit l'être une propulsion BMW. Bien sûr nous comprenons que le constructeur veuille, avec la Série 2 Active Tourer traction, s'adresser à une clientèle différente, mais nous continuons à préférer des BMW comme cette 114d.

Question de clé

Galerie: Test BMW 114dCe qui nous a vraiment dérangé dans cette voiture, c'est le sentiment que BMW cherche à faire des économies sur la qualité de finition, sans faire profiter le client de tarifs plus amicaux. Une clé de contact à l'allure décrépie après seulement quelques milliers de kilomètres, ça ne fait pas vraiment honneur au badge à l'hélice admiré par tant de monde. C'est un détail, mais ce n'est pas un détail insignifiant.

La différence de prix entre celle-ci et la 116d de 116 ch – dont les émissions de CO2 sont plus faibles – est d'à peine 1.000€. Le rôle de la 114d est donc évident: attirer dans les showrooms les clients au budget serré. Et il faut saluer BMW qui permet à ces gens de rentrer chez eux avec une voiture particulièrement réussie.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.