Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Bentley Bentayga

Test: Bentley Bentayga

48 heures au sommet

29.04.2016

Le sommet n'est pas un lieu, mais une voiture. Et 48 heures en Bentayga, c'est plus qu'un honneur: un privilège. Bentley a vraiment trouvé la recette du SUV de luxe.

Pour faire court: Bentley a développé son propre SUV "mastodontesque" sur base de l'Audi Q7. Pourquoi? C'est simple: parce que Porsche a montré tout le potentiel financier d'un tel véhicule, et que le succès ne semble pas vouloir s'essouffler. Et Bentley n'est pas le seul constructeur à prendre ce train en marche. Maserati est déjà à bord, Rolls Royce et Lamborghini vont suivre.

Galerie: Test Bentley BentaygaAvec 5,1 mètres de long, 2 mètres de large et 1,7 mètres de haut, le Bentley Bentayga est aussi imposant qu'il y paraît. A l'avant, c'est la calandre massive qui domine. Les phares "flottants" sont-ils une réussite esthétique? Nous vous laissons juges. Mais l'engin ne manque certainement pas de présence, surtout lorsqu'il est posé sur les jantes 22'' optionnelles que vous voyez sur les images.

Le moteur est à peine audible, se contentant d'être votre discret garde du corps, disponible à chaque instant. Et ce bodygard, il est balaise: W12 6.0 litres essence turbo, 608 ch au sommet du compte-tours et 900 Nm disponibles dès 1.250 tours. Inutile de préciser qu'il promène le Bentayga dans le paysage sans forcer. Ceci est le premier SUV que l'on peut garer à côté des Range Rover et Porsche Cayenne et penser "Oooh, qu'ils sont mignons, les petits".

Catapulte

Galerie: Test Bentley BentaygaLe caractère Bentley est absolument intact, comprenez qu'il lui faut un peu de temps pour se mettre en place quand on écrase la pédale de droite. C'est un peu comme être assis dans une catapulte: d'abord on tend l'élastique et ensuite… pfiuuu, à travers les airs, la puissance dévastatrice se transforme en G. Le Bentayga plie le 0-100 en 4,1 secondes et atteint une vitesse de pointe – oh mon Dieu! – de 301 km/h.

Galerie: Test Bentley BentaygaEt plus impressionnant encore que sa faculté à sprinter: son appétit pour les virages. Le Bentley Bentayga semble avoir décidé de ne pas se soumettre aux lois de la physique et vire complètement à plat, aidé par ses suspensions pneumatiques actives. Il dispose par ailleurs d'une transmission intégrale permanente, ainsi que d'un système électronique d'assistance Offroad comparable à ce qu'on trouve chez Land Rover. Nous avons cependant nos doutes sur le fait que quelqu'un emmène un jour ce véhicule de 215.000€ minimum à proximité d'un terrain inhospitalier. En même temps, avouez que les traces de boue s'accordent plutôt bien à la peinture bronze, non?

Se faire conduire

Galerie: Test Bentley BentaygaL'habitacle est évidemment l'atout majeur du Bentayga. Il est empreint de l'immense savoir-faire de Bentley. Bois, métal et cuir se répondent avec élégance. La ronce de noyer de la planche de bord, la moquette épaisse, les sièges proposant 22 réglages: tout est livré en série et les tirettes des ouïes de ventilation forment l'ultime touche Bentley.

Galerie: Test Bentley BentaygaConduire le Bentayga est un délice, mais se faire conduire est encore mieux. Et pour cela, il n'est même pas nécessaire de céder le volant à quiconque. Dans les encombrements, les cruise control à radar et la surveillance de changement de bande à direction active lui permettent de s'autogérer jusqu'à 70 km/h. Il peut aller seul jusqu'à l'arrêt complet, il n'y a que pour redémarrer qu'un petit coup de gaz est nécessaire. Pendant ce temps, on peut répondre à ses emails, passer un coup de fil ou encore choisir parmi la dizaine de modes de massage proposés. On en viendrait presque à chercher les bouchons.

A l'arrière

Galerie: Test Bentley BentaygaA l'arrière aussi évidemment, le Bentley Bentayga vous baigne dans le luxe. Le soir, il se transforme en club de jazz, où l'on peut se laisser aller dans un fauteuil de cuir moelleux et profiter de la très haute précision du système audio Signature (pour un supplément modique de 2.785€). Nous pouvons même vous dire qu'en écoutant les canaux de radio digitale DAB, nous avons découvert de nouvelles nuances dans des morceaux bien connus.

Votre tribune VIP personnelle

Galerie: Test Bentley BentaygaLe Bentayga n'est pas un 7 places, mais son coffre (590 litres) réserve tout de même une dernière surprise. On y trouve un petit banc recouvert de cuir que l'on peut déployer jusqu'au pare-chocs arrière. Assis dessus, et sous la porte de coffre ouverte, on est à l'abri. Si l'on se rend au bord d'un terrain de foot – ou plutôt de polo – pour assister à une rencontre, on dispose donc de sa propre tribune VIP.

Et ça boit, cette chose-là? Oui, Monsieur, c'est même effrayant. Il faut se donner énormément de mal pour passer sous les 14 l/100 km. Et Bentley annonce fièrement des émissions de CO2 de "seulement" 292 g/km. Cette chose-là, Monsieur, elle est d'un autre monde…

Galerie: Test Bentley Bentayga

Bentley Bentayga
W12 turbo essence, 5.998 cc
608 ch de 5.250 à 6.000 t/min
900 Nm de 1.250 à 4.500 t/min
0-100 km/h en 4,1 sec
Pointe: 301 km/h
Conso: 12,8 l/100 km
Moyenne de l'essai: 14,2 l/100 km
CO2: 292 g/km
Prix: 215.017€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.