Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Audi A6 2.0 TDI

Test: Audi A6 2.0 TDI

Modèle de référence

19.09.2011

C'est pas tous les jours que nous tirons notre chapeau à un modèle de base. Avec l'A6 2.0 TDI, Audi mérite que nous tombions le bibi.

C'est celle que convoitent tous les bénéficiaires d'une voiture de flotte. Le standing d'une Audi A6 a portée de main. Sauf que jusqu'il y a peu, c'est les joues rougissantes que lors de la fête de la boîte, il fallait avouer aux collègues qu'il ne s'agissait "que" d'une 2.0 TDI, le vulgaire modèle de base. Avec la nouvelle Audi A6 2.0 TDI, il n'y a plus de quoi rougir.

Puissance a volonté

Galerie: Test Audi A6 2.0 TDICar pour commencer, elle dispose de tout ce qu'il faut de puissance. La plus populaire sera évidemment la version 163 ch, mais celui qui peut se laisser aller ira peut-être jusqu'à la version 177 ch. Toutes deux affichent un couple royal de 380 Nm, disponible entre 1.750 et 2.500 t/min. Les différences en termes de prestations sont ténues. La version favorisée par la TMC demande 9,1 secondes pour le 0-100, la plus puissante a besoin de 8,7 secondes. Pour les deux, Audi annonce la même consommation, 4,9 l/100 km en moyenne. Les émissions de CO2 sont de 129 g/km, ce qui satisfera même le comptable. L'A6 fait donc juste un peu mieux que les BMW 520d et Mercedes E200 CDI BlueEfficiency, qui (pour le moment) restent au-dessus de la barre des 130 grammes. Cela dit, BMW nous prépare une 520d EfficientDynamics, annoncée pour 119 g/km.

Aussi économe que promis

Galerie: Test Audi A6 2.0 TDIVoilà pour la théorie, dont la pratique ne s'écarte que peu. En conduisant avec un peu d'efforts, l'ordinateur de bord a relevé 5,1 l/100 km. Il est donc derrière nous, le temps ou les consommations des constructeurs et celles de la vraie vie étaient séparées par un océan… de carburant. En ville et même dans les encombrements, le Stop/Start fait des merveilles. Dans l'ordinateur de bord, il y a même un menu dans lequel la voiture vous indique où vous pouvez encore économiser. Mais il est clair que le poids réduit par rapport à la précédente A6 joue un rôle important.

Audi souligne que quelques 100 kg ont été gagnés par rapport à la devancière. Le poids à vide est désormais d'un peu moins de 1,6 tonne. Clairement pas encore une plume, mais la différence se ressent dans le plaisir au volant. La nouvelle A6 est en effet bien plus vivace que l'ancienne. Jamais elle ne s'était tant rapprochée de la BMW 5, référence dans le domaine.

Galerie: Test Audi A6 2.0 TDIOn a donc pas seulement dans les mains une traction presqu'aussi fun à conduire qu'une propulsion – un vrai tour de force – mais aussi une automobile dont la qualité de finition survole une fois de plus la concurrence. Car si le design de l'A6 ne suscite pas l'enthousiasme généralisé, on ne peut être qu'impressionné par son habitacle. Au volant de l'A6, on a l'impression qu'une armée d'ingénieurs s'est mise en quatre pour vous proposer, rien qu'à vous, ce qu'elle fait de mieux.

Prix (plus) acceptable

Pour 37.700€ – ici aussi, Audi fait mieux que les rivales – Audi propose une A6 qui pas une seconde ne fait ressentir le fait qu'elle soit un accès de gamme, qui se montre particulièrement peu gourmande et qui est capable de prendre à son compte le plaisir de conduite revendiqué par BMW. Et cerise sur le gâteau, l'imbattable qualité de l'habitacle… a été battue. Qui dit mieux?

Galerie: Test Audi A6 2.0 TDI

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.