Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Test Audi A3 Sportback e-tron

Test: Audi A3 Sportback e-tron

A l’heure H comme hybride

13.08.2014

Audi se lance enfin dans le plug-in-hybride. L’A3 Sportback reçoit ce système en primeur pour combiner efficacité énergétique et prestations sportives.

‘Vorsprung durch Technik’. L’avance par la technologie. Audi a joué le rôle de pionnier dans l’adoption de la transmission intégrale sur la route et a amené la propulsion hybride en compétition automobile. Etrangement, cette technologie a mis beaucoup de temps à arriver dans les showrooms de la marque. Bien sûr, il existait déjà des variantes hybrides du Q5 et de l’A8, mais ce n’était pas un domaine dans lequel Audi était à la pointe. Jusqu’à présent, alors que d’autres constructeurs en disposent à leur catalogue, il n’était pas question de plug-in-hybride dans le portfolio de la marque aux anneaux.

Galerie: Test Audi A3 Sportback e-tronUn vide que comble enfin l’A3 Sportback e-tron. Pourquoi si tard ? Audi n’a pas absolument voulu jouer la primeur mais désirait plutôt attendre que cette technologie arrive à maturité. Il est surprenant que l’honneur d’étrenner ce mode de propulsion inédit revienne à l’A3 dans la mesure où le développement a été initié par VW avant tout pour sa Golf GTE plug-in hybride.

Rapide et propre

L’A3 Sportback e-tron fait appel au moteur 1.4 TFSI 150 chevaux bien connu. Entre le bloc et la boîte S-Tronic à 6 rapports, Audi a greffé un moteur électrique de 102 chevaux. En mode combiné, on atteint une puissance de 204 chevaux et un couple de 350 Nm, le tout passant par les roues avant. En effet, la transmission Quattro n’est pas disponible pour cette A3. Ce sera pourtant le cas dans le futur sur le Q7 Quattro plug-in hybride...

Galerie: Test Audi A3 Sportback e-tronAvec un 0 à 100 km/h avalé en 7,6 secondes et une vitesse de pointe de 222 km/h, cette voiture ‘propre’ a des gènes de sportives. Cela ne semble pourtant pas pénaliser son efficacité énergétique. Audi annonce une consommation normalisée de… 1,5l aux 100 km ! Cela correspond à des émissions de CO2 de 35 g/km. Cette A3 est donc fiscalement très intéressante. Sa frugalité est bien sûr à mettre sur le compte du système plug-in hybride. Il permet de recharger les batteries lithium-ion de 8,8 kW via la prise cachée derrière le logo Audi de la calandre. Après une recharge complète (soit 3h45 sur une prise conventionnelle ou 2h15 avec un chargeur rapide), l’A3 e-tron est capable d’effectuer 50 km en mode full électrique.

Exercice cérébral

Galerie: Test Audi A3 Sportback e-tronPour atteindre cette consommation record, il ne faut pas s’éloigner de la périphérie et conduire avec intelligence. Cela passe par un style de conduite coulé et basé sur l’anticipation afin de profiter du frein moteur pour régénérer de l’énergie dans les batteries. Les gros rouleurs qui parcourent beaucoup de kilomètres sur les autoroutes auront donc toujours raison d’opter pour le diesel. D’autant que cette A3 e-tron est tout de même facturée 38.000 euros. Un tarif en ligne les modèles concurrents basés sur la même technologie, mais tout de même un bon 10.000 euros plus cher qu’une version diesel de la gamme A3.

Départ silencieux

Galerie: Test Audi A3 Sportback e-tronAu volant, la technologie embarquée se fait discrète. Ce qui est positif puisque la conduite est totalement comparable à celle d’une voiture automatique traditionnelle. Il suffit donc de mettre le levier sur ‘D’, d’accélérer et de freiner. La plus grande différence se remarque à l’oreille : le moteur essence reste la plupart du temps silencieux lors du démarrage. Il s’ébroue seulement quand la batterie est déchargée ou lorsque vous mettez la pédale de gaz au plancher.

Pour tirer le meilleur parti de l’A3 Sportback e-tron, il faut jongler avec les quatre modes proposés : EV (100 % électrique), Hybrid Auto, Hybrid Hold (mode thermique) ou Hybrid Charge (recharge rapide des batteries lors des phases de décélération).

Galerie: Test Audi A3 Sportback e-tronUn écran sur le tableau de bord permet de suivre en temps réel le fonctionnement du système hybride. Une application pour mobile est également disponible pour vérifier l’état du chargement de la batterie ou lancer le chauffage de l’habitacle.

Malgré l’intégration du système hybride et de ses batteries, le coffre de cette 5 portes reste assez pratique (280 l). Les batteries prennent en effet place sous la banquette arrière et pas sous le seuil de coffre où on trouve toujours le réservoir de carburant.

En conclusion, Audi a transformé l’essai avec son A3 Sportback e-tron mais il fait pour cela payer le prix fort.

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.