Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Reportage UAZ Bukhanka

Reportage: UAZ Bukhanka

En attendant la Coupe du Monde…

22.05.2018

On connaît le Mercedes Classe G, le Toyota Land Cruiser, le Land Rover Defender et même le Lada Niva. Mais cette année, on fête les 60 ans d'un autre 4x4 méritant bien le statut d'icône: le UAZ Bukhanka, pour le moment inconnu chez nous, mais ça pourrait bien changer.

Galerie: Reportage UAZ BukhankaCar pour la première fois, cet engin au nom qui prête à sourire est officiellement importé chez nous. Mais la chose est plus compliquée qu'il n'y paraît. L'UAZ Bukhanka est construit à Ulyanovsk, en Russie, depuis 1958. Sa mission était déjà d'être un héros du franchissement, tout en transportant 10 personnes à bord. En gros, les Russes avaient déjà il y a 60 ans une vision ambitieuse du concept de SUV. L'UAZ 450 a fait carrière dans l'armée, auprès des services de secours et dans la vie quotidienne, et les Russes lui donnèrent vite un petit nom affectueux: "Bukhanka", que l'on pourrait traduire par "bon gros pain".

Homologation

Galerie: Reportage UAZ BukhankaC'est UAZ Benelux, installé à Kalmthout, en province d'Anvers, qui l'amène jusque chez nous. "C'est tout une procédure", explique l'importateur Jacques Koelewijn. "Les modèles russes passent d'abord par la Tchéquie, où ils reçoivent une homologation européenne. Pour cela, certaines pièces doivent recevoir un Certificat de Conformité Européen." De plus, il n'y a pas d'homologation générale pour le Bukhanka, ce qui signifie que chaque exemplaire doit ensuite l'être "approuvé" individuellement chez nous. Une procédure assez longue, qui peut prendre jusqu'à deux mois.

Koelewijn remarque que la clientèle qui s'intéresse au UAZ Bukhanka est très spécifique. "Il s'agit de fans de 4x4 qui ne peuvent plus rouler dans certaines villes avec leur Defender pour cause de zones basses émissions." Pardon? Et avec un UAZ, on peut pénétrer dans ces zones? Et bien oui! "Le moteur est Euro6, et on peut équiper le véhicule d'une installation LPG (2.000€) ou CNG (3.085€)." Sachant qu'on parle d'un moteur essence 2.7 litres qui doit traîner une haute carrosserie pas trop aérodynamique, accusant de 1,9 tonne à la pesée… vous voyez ce qu'on veut dire.

Voyage dans le temps

Galerie: Reportage UAZ BukhankaConduire l'UAZ Bukhanka, c'est un délicieux voyage dans le temps. Tout est purement mécanique. Le Bukhanka repose sur des pneus tout-terrain, il a donc tendance à flotter sur l'asphalte et réclame des corrections permanentes de la part du conducteur. On ne peut pas dire qu'il accélère très fort mais grâce à la boîte manuelle 5 à rapports plutôt courts, ça reste très acceptable. Un second levier au plancher permet d'engager les vrais rapports courts pour le tout-terrain, procédure qui demande d'être à l'arrêt. A 110 km/h, il est encore possible de parler avec le passager et une vitesse de pointe de 130 km/h est de l'ordre du possible.

Galerie: Reportage UAZ BukhankaL'UAZ Bukhanka doit aussi être capable d'affronter les très grands froids, et c'est pourquoi le moteur est carrément positionné dans l'habitacle, entre le conducteur et le passager, soigneusement caché sous une coque. Le moteur est donc la source de chauffage à bord, ce qui promet une sacrée chaleur en été. Et pour cela, une seule parade: des ouvertures en boîte aux lettres sur la face avant, permettant de laisser pénétrer le plus possible d'air frais dans la cabine. La clim à la russe, en somme.

Bain de boue

Galerie: Reportage UAZ BukhankaMais nous allons arrêter là l'ironie sur la Russie, car nous sommes au final plutôt impressionnés par le Bukhanka. En effet, nous n'avons pas pu trouver une quantité de boue suffisante pour venir à bout de ses aptitudes 4x4, et le fait qu'on puisse ensuite l'emmener dans les Zones Basses Emissions est un atout supplémentaire. A l'arrière, il y a plus d'espace que dans une Bentley. Et plus à l'arrière encore, on trouve un coffre fermé plus que généreux. OK, 17.705,85€, c'est un peu plus que ce que nous imaginions. Mais pour un engin capable de tant de choses, ce n'est pas cher payé. Et à quelques semaines de la Coupe du Monde de foot en Russie, l'UAZ est particulièrement de circonstance.

Plus d'info sur le www.uaz-patriot.be.

Galerie: Reportage UAZ Bukhanka

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.