Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Reportage Salon de Bruxelles 2018

Reportage: Salon de Bruxelles 2018

Déjà un succès

21.01.2019

Ca y est, le premier week-end du Salon de Bruxelles est derrière nous et déjà, tout porte à croire cette édition sera un succès, voire une année record.

Ce sont en effet plus de 116.000 visiteurs qui se sont pressés dans les allées des Palais du Heysel de Bruxelles, à comparer aux 111.570 personnes comptabilisées lors du premier week-end du "petit salon" de 2017. Parmi ces visiteurs, un peu moins de 20.000 ont déboursé les 5€ supplémentaires demandés pour accéder au Palais 1, l'antre des Dream Cars. Quant aux autres, voici ce qu'ils ont manqué.

Honneur au rêve

Galerie: Reportage Salon de Bruxelles 2018Tout d'abord, ils ont manqué l'occasion de voir pour la première fois la nouvelle génération d'une légende absolue, à savoir la Porsche 911, exposée en Première Européenne à Bruxelles. Mais admettons, on sait que les 911 ne seront pas si rares sur les routes, donc il suffit maintenant d'attendre.

Galerie: Reportage Salon de Bruxelles 2018Ce sera en revanche plus rare de croiser partout une "simple" première belge : la McLaren 720S Spider, garée juste à côté de la non moins rare 600 LT (pour Long Tail), version plus puissante, plus longue et plus poussée sur le plan aérodynamique de la 570S.

Galerie: Reportage Salon de Bruxelles 2018Alors qu'on pensait croiser des Bentley Bentayaga encore plus "souvent" que la Conti GT, c'est loin d'être le cas. Cela pour dire qu'en n'allant pas au Palais 1, on manque l'occasion de voir en live le SUV de série – par opposition aux versions limitées du Mercedes Classe G par exemple – le plus prestigieux du marché : le Rolls Royce Cullinan.

Galerie: Reportage Salon de Bruxelles 2018Un peu plus loin dans les allées, le seul véhicule du marché qui mérite le S de SUV : le Lamborghini Urus. Il annonce 650 ch, et oui, il y a plus puissant au Salon, puisque le Jeep Grand Cherokee Trackhawk en annonce 700. Mais à votre avis, lequel sera le plus compétant lors d'une séance de conduite couteau entre les dents sur une route de montagne ?

Galerie: Reportage Salon de Bruxelles 2018Enfin, si le rêve nait de la rareté, deux beautés exposées au Palais 1 sont incontournables. D'abord la Zagato Mostro, œuvre du carrossier italien Zagato, par laquelle il rend hommage à une Maserati pilotée jadis par Stirling Moss. Il n'en existe que 5 exemplaires au monde, difficile de faire plus rare.

Galerie: Reportage Salon de Bruxelles 2018Et nous terminons par la dernière-née d'une marque si rare de notre côté de la Manche, que certains d'entre-vous ne la connaissent peut-être même pas : Noble, petit artisan anglais réputé pour la radicalité technique de ses voitures. La M500 que vous voyez ici n'est pas encore en production, il s'agit donc d'une maquette 1:1. La M500 recevra le moteur V6 3.6 EcoBoost de la Ford GT, et sachant que Noble n'a jamais été très portée sur les assistances électroniques, nous vous laissons imaginer le potentiel sensations de ce petit bijou.

Alors, sincèrement, ça ne vaut pas 5 petits euros, tout ça ?

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.