Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Reportage Audi & Lamborghini au régime

Reportage: Audi & Lamborghini au régime

"La prochaine Audi A8 doit être plus légère de 400 kg”

01.04.2011

En recourant largement au carbone et à l'aluminium, Audi et Lamborghini vont pousser la traque aux kilos à un niveau inédit. Une prouesse technologique que nous ne pouvons qu'applaudir.

Audi peut légitimement revendiquer une forme de leadership dans l'utilisation de l'aluminium. Depuis l'introduction de l'Audi Space Frame (ASF) avec l'Audi A8 en 1994, le constructeur allemand a mis sur la route 550.000 voitures utilisant largement l'aluminium (entre autres les A2, A6, A7, TT et R8).

Leichtbau

Audi & Lamborghini Jusqu'à présent, il s'agissait souvent d'allier l'aluminium et l'acier, ce qui ne permettait pas de réduction spectaculaire du poids comme on a encore pu s'en rendre compte récemment avec l'Audi A7 Sportback. Un point de vue partagé en interne chez Audi. Mais lorsque le responsable leichtbau (construction légère) lance à l'assistance «Est-ce que je vais vous choquer? Notre objectif avec la prochaine génération Audi A8 est de gagner 400 kg», un grand silence envahit la salle. Une Audi A8 3.0 TDi pèse actuellement à vide 1.840 kg. En ramenant ce poids à 1.440 kg, on arrive à l'équivalent d'une VW Passat !

Audi & Lamborghini Comment cela sera-t-il possible? En utilisant un tas de nouvelles techniques et en se reposant sur 20 années d'expérience des constructions en aluminium au sein de l'usine de Neckarsulm. C'est là qu'Audi a implanté un Lightweight Design Center chargé d'expérimenter de nouvelles applications. Ce centre a déjà permis de développer la plateforme MLB qu'Audi utilise sur sa gamme de berlines, de l'A4 à l'A8. Ajoutez à cela le Multimaterial Space Frace (MSF), successeur de l'ASF par lequel Audi associe différents matériaux légers, et vous comprenez tout le potentiel d'innovation de la marque. Audi travaille sur l'aluminium dilué (donc plus léger), l'acier léger, le magnesium et le CFRP (plastique renforcé par la fibre de carbone).

Des avantages

Audi & Lamborghini Audi a déjà réussi a diminuer de 25 kg le poids de l'A4 et de 30 kg celui de la nouvelle A6. «Mais avec le nouveau MSF, nous devrions atteindre une diminution de 100 kg», nous explique-t-on chez Audi. Les avantages d'un tel régime sont nombreux : une voiture plus légère consomme moins et rejette moins de CO2, négocie mieux les virages et, d'après les tests, l'association des nouveaux matériaux permet à la structure de mieux absorber l'énergie en cas d'accident. La sécurité s'en trouve donc améliorée. En testant simultanément les deux dernières générations de l'Audi A6 3.0 TDi, nous avons déjà eu un avant-goût de ce que cela pourrait donner en pratique. Même si le gain est limité à 30 kg, on ressent un monde de différence derrière le volant. Et sur la TTS, l'usage du carbone CFRP a permis de gagner 80 kg. Sur le plan dynamique, c'est un gain très intéressant. Si nous étions à la tête de BMW, nous commencerions à nous faire du souci !

Lamborghini

Audi & Lamborghini A Sant'Agata Bolognese, siège de Lamborghini, on abonde dans le sens d'Audi. Avec l'Aventador, la marque italienne a eu recours à une monocoque en carbone. Mais le vrai tour de force est à chercher du côté de la Sesto Elemento présentée en showcar à Paris. Celle-ci utilise largement le CFRP pour afficher un poids tout juste sous la tonne : 999 kg pour 562 chevaux.

"La réduction du poids représente l'avenir", a déclaré Stephan Winkelmann, le patron de Lamborghini. "Nous proposions déjà la vitesse. Mais aujourd'hui, tout le monde revendique 350 km/h alors qu'il est impossible pour le propriétaire du véhicule de l'expérimenter. En abaissant le poids, vous pouvez apporter du concret avec un comportement dynamique amélioré. C'est désormais notre but."

Gain de temps

Audi & Lamborghini Pour y parvenir, Lamborghini mise sur le carbone et plus spécifiquement le CFRP (plastique renforcé par la fibre de carbone) pour lequel il possède une technique de production brevetée. Lamborghini n'a pas seulement profité de son partenariat avec Boeing, Callaway et l'Université de Washington (Seattle) pour le mettre au point. Le constructeur italien possède son propre centre de recherche et sa propre unité de production. Alors que la production de carbone classique s'apparente à un artisanat laborieux, celle du CFRP est la simplicité même. La fabrication d'une pièce diminue ainsi de 300 à 4 minutes.

Moins de temps et donc une économie substantielle. Même s'il est évident que la matière première est plus chère que l'acier classique ou l'aluminium. La marque n'a cependant pas l'intention de faire payer complètement ce surcoût à ses clients. Lamborghini veut partager ses connaissances avec Audi, ce qui permettra de réduire les coûts par d'intéressantes économies d'échelle.

Audi & Lamborghini

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.