Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Rapport VW elektro-Golf

Rapport: VW elektro-Golf

La e-Golf d'il y a 40 ans

03.04.2017

Le Techno Classica 2017 aura lieu cette semaine à Essen (Allemagne) et VW y exposera deux Golf électriques expérimentales. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on a fait des progrès.

Bien qu'il ait fallu attendre le troisième millénaire pour qu'elle décolle, la voiture électrique est depuis longtemps un sujet d'étude pour bien des constructeurs, et celui qui a pourtant tout misé sur le diesel des années durant ne fait pas exception. Dès la première génération de la Golf, des tentatives d'électrification ont été réalisées.

27 ch

Galerie: Rapport VW elektro-GolfC'est en 1976, alors que le monde connait sa première grande crise pétrolière et que la Golf GTI met sur la carte un nouveau type de voiture sportive, que VW expérimente une première déclinaison électrique de la Golf. Et le peu de données techniques que nous avons pu dénicher à son propos montrent tout de même le chemin parcouru.

D'abord, rappelons-nous qu'une Golf I classique accusait entre 800 et 900 kilos sur la balance. Maintenant imaginons-la débarrassée de son petit 4 cylindres essence, mais avec un coffre plein de batteries… au plomb! On est très loin des batteries Lithium-ion de l'actuelle e-Golf, discrètement dissimulées.

Galerie: Rapport VW elektro-GolfSous le capot de la vieille elektro-Golf, un moteur électrique évidemment, revendiquant la bagatelle de… 27 ch! Ce moteur et ces batteries permettaient à la voiture de pointer à 80 km/h, et de parcourir (mais pas à cette vitesse vertigineuse) quelques 50 km. Combien de temps fallait-il pour une charge complète? Mystère.

Galerie: Rapport VW elektro-GolfEt c'est peut-être là, sur le temps de charge, qu'ont été accomplis les progrès les plus marquants. Bien sûr la VW e-Golf actuelle revendique 136 ch et parcourra à peu près 300 km avec des batteries un peu plus volumineuses mais plus légères et plus faciles à répartir. Elle vous emmènera aussi facilement sur autoroute jusqu'à 150 km/h. Et tout cela, elle le récupère en 6 heures en partant de batteries vides. D'ailleurs, c'est sur cet aspect que se concentrent aujourd'hui une bonne partie des efforts sur la voiture électrique, le temps de charge étant vu par le public comme un frein au-moins aussi important que l'autonomie.

Bref, en 40 ans, on a fait du chemin. Mais en a-t-on fait tant que ça? En effet, comment ne pas se demander: si les grands constructeurs n'avaient pas "retiré la prise" après quelques expérimentations de principe il y a 30 ou 40 ans, où en serait la voiture électrique aujourd'hui?

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.