Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Rapport Ferrari 335 S Spider Scaglietti

Rapport: Ferrari 335 S Spider Scaglietti

Ceci pourrait être la Ferrari la plus chère de tous les temps

23.12.2015

Surveillez de près la vente Artcurial qui se tiendra le 5 février à Paris, durant le Rétromobile. Il y a de fortes chances que cette Ferrari 335 S Spider Scaglietti devienne la Ferrari la plus chère de l'histoire. Artcurial estime sa valeur à 28 à 32 millions d'euros.

Quoi, ce n'est pas une 250 GTO? C'est en effet le modèle qui, à ce jour, est la plus chère des Ferrari. Mais cette 335 S Spider à carrosserie Scaglietti peut se vanter de détenir quelque chose que la 250 GTO n'avait pas: un palmarès hallucinant.

Galerie: Rapport Ferrari 335 S Spider ScagliettiLa Ferrari 355 S Spider – châssis n° 0674 – a quitté l'usine de Maranello en 1957 en tant que "simple" 315 S, équipée d'un V12 3.8 de 360 ch. Sa destination: la Carrozzeria Scaglietti, pour y recevoir une robe toute neuve. Ensuite, elle prit son service au sein de la Scuderia en tant que voiture de course d'usine. Première mission: les 12 Heures de Sebring 1957, où Peter Collins et Maurice Trintignant l'emmenèrent à la sixième place. Mais le meilleur était à venir: en mai suivant, le Baron Wolfgang von Trips décrocha avec elle la seconde place des Mille Miglia.

Amélioration

Galerie: Rapport Ferrari 335 S Spider ScagliettiLa 0674 revint ensuite à Maranello pour y devenir une 335 S, grâce à un nouveau V12 de 4.1 litres. Avec près de 400 ch sous le capot, elle pouvait pointer à 300 km/h. Elle se rendit alors aux 24 Heures du Mans de 1957, où elle était attendue par Mike Hawthorn et Luigi Musso. Cette année-là, la 0674 devint la première voiture de l'histoire à boucler un tour du circuit de la Sarthe à plus de 200 km/h de moyenne. Alors que Hawthorn et Musso menaient la course, la 0674 dût se ranger en bord de piste au cours de la cinquième heure, pour cause de problème mécanique.

Bardinon

Galerie: Rapport Ferrari 335 S Spider ScagliettiLuigi Chinetti, l'importateur Ferrari pour les USA, racheta la voiture et la fit participer, entre-autres, au Grand Prix de Cuba de 1958, avec au volant Stirling Moss et Masten Gregory. En 1970, la voiture traversa à nouveau l'Atlantique pour rejoindre la collection privée de Pierre Bardinon. Ce dernier est l'heureux propriétaire de plus de cinquante Ferrari, parmi lesquelles 4 des 9 Ferrari ayant un jour gagné Le Mans. Comme on peut l'imaginer, Bardinon dispose d'un circuit privé dans son jardin, où ses voitures peuvent de temps en temps se dégourdir les roues.

L'an dernier, Artcurial avait déjà créé la surprise avec la vente de la Collection Baillon, mise aux enchères durant le Salon Rétromobile.

Galerie: Rapport Ferrari 335 S Spider Scaglietti

 

Salon de Genève 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Genève 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.