Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Rappel: Maserati Quattroporte Automatic

Rappel: Maserati Quattroporte Automatic

C’est plus facile quand c’est automatique

25.06.2007

Pendant trois longues années, les conducteurs de Maserati Quattroporte ont dû changer les vitesses eux-mêmes. La seule boîte de vitesses disponible était la DuoSelect séquentielle dont le mode automatique n’était rien de plus qu’une option en cas d’urgence. Grâce aux boîtes de vitesses ZF, l’ère du changement de vitesses manuel est révolue.

« Il y a des fabricants qui construisent une berline et l’équipent d’un moteur poussé », affirme Marc Lee. « Nous, par contre », déclare le nouveau directeur de Maserati, « nous avons construit une voiture de sport à quatre portes ». Il s'agit de la Maserati Quattroporte. Depuis l’arrêt de la production de la Coupé et de la GranSport Spyder, elle est la seule Maserati à être disponible sur le marché pour le moment.

Etant donné qu’elle doit être une vraie voiture de sport, la Quattroporte a toujours été jusqu’à présent équipée de la boîte de vitesses séquentielle DuoSelect. Il est vrai que celle-ci comportait un mode automatique, mais il rendait son fonctionnement plutôt médiocre: vous aviez le choix entre des interruptions interminables ou un changement de rapport hyper rapide et brusque. Nombreux étaient ceux qui préféraient avoir une transmission automatique classique.

Nouvelle boîte de vitesse

Rappel Maserati Quattroporte AutomaticQue la clientèle cossue ait dû attendre jusqu'à aujourd'hui n'est pas uniquement le fait de Maserati mais surtout celui du fournisseur ZF. C'est chez lui qu'a été conçue spécialement pour la Quattroporte une boîte de vitesses automatique à six rapports et cela a pris du temps. Cette boîte de vitesses doit finalement pouvoir s'en sortir avec un régime dépassant les 7000 tr/mn.

Etant donné que pour la Quattroporte Automatic il a fallu transformé la console centrale à cause du levier de vitesses, les directeurs Marketing se sont jeté sur l’occasion et ont tout de suite parlé de « nouvelle Maserati Quattroporte ». C’est vrai, la berline automatique a subi quelques petites modifications au niveau du moteur, le graissage ne s’effectue plus par carter sec mais par carter humide et un frein de stationnement électronique a été intégré.

Eternellement belle

La magnifique carrosserie n’a quant à elle pas changé. C'est énergique, confiante et très séduisante que la Maserati Quattroporte Automatic attend sous le soleil matinal de faire sa première sortie.

Un tour de la clé de contact - nous voilà bien loin de la mode du bouton de démarrage - et le V8 4,2 litres de 400 CV s’éveille à la vie. Encore sommeillant, l'agrégat positionné derrière le train avant marmonne dans sa barbe. Nous passons au mode D et accélérons en douceur.

Changement rapide

Rappel Maserati Quattroporte AutomaticLa Quattroporte se met facilement en marche, son avant pointu explore le terrain. Lorsque nous avons pour la première fois essayé de passer le feu orange, le trident nous a montré son caractère bien italien. La boîte automatique passe rapidement la vitesse inférieure et le moteur gronde encore plus fort; et c’est tant mieux.

Ses murmures graves se transforment bientôt en un son de trompette puissant – le mode sport disponible en option ne se contente pas d’optimiser ses performances, il augmente également son bruit de quelques décibels. En outre, le moment du changement de vitesse est repoussé à un régime de plus de 4000 tr/mn.

Forte puissance d’accélération

Sur des routes de campagne sinueuses, la boîte automatique déploie toutes ses capacités. La rapidité du changement de vitesse est un pur plaisir, elle passe la bonne vitesse avec précision. Cela devrait être clair qu’avec un couple de 460 Newton-mètres, l’accélération est suffisante.

Rappel Maserati Quattroporte AutomaticPar rapport à la DuoSelect, la répartition du poids qui était de 48 à 53 a été augmentée à 49 à 51, ce qui ne peut avoir qu’une conséquence positive sur les propriétés de conduite. La Quattroporte glisse dans les virages comme sur des rails. Seul son poids important lui donne du fil à retordre lorsqu'elle veut changer rapidement de direction.

La boîte de vitesses automatique est par ailleurs supposée réduire la consommation de la gourmande Italienne de neuf pour cent. Selon les indications de la fiche technique, la Quattroporte se contente de moins de 15 litres par 100 kilomètres. En réalité, à une allure rapide, l'ordinateur de bord affiche près de 23 litres. Bien sûr, on peut se montrer économe, mais ce serait au détriment du plaisir de conduite.

Conclusion

Tout ceux qui n’avaient pas envie de passer les vitesses eux-mêmes ont été jusqu'à aujourd’hui déçus avec Maserati. La fonction automatique de la DuoSelect ne constituait qu’une option d’urgence. La nouvelle boîte de vitesses automatique convainc sur toute la ligne et sied à la perfection le caractère sportif de la Quattroporte. Et si toutefois l’envie de passer les vitesses soi-même venait à se faire sentir, la nouvelle boîte automatique dispose également d’un mode manuel.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.