Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prototype BMW M3 et M4

Prototype: BMW M3 et M4

Encore plus d'M-otions

26.09.2013

Avec la nouvelle génération de M3 – et la première de M4 – on célèbrera le retour de BMW au moteur 6-en-ligne. Identifier les voitures est simple: la 4 portes est la M3, le coupé est la M4. Nous avons déjà pu accompagner le pilote BMW en DTM, Martin Tomczyk.

Pour les M3/M4, BMW met l'accent sur deux points: la réduction du poids, et le nouveau moteur.

Galerie: Prototype BMW M3 et M4BMW s'est donné pour but non seulement de revenir au 6 cylindres, mais aussi de se rapprocher du poids des dernières M à 6 cylindres en date. Soit moins d'une tonne et demi. Heureusement grâce aux modèles i, BMW dispose actuellement de sa propre usine de matériaux composites. Fabriquer des éléments poids-plume n'est donc pas un problème.

Carbone à gogo

Galerie: Prototype BMW M3 et M4Le coffre, le toit, même les cardans sont faits de carbone. Rien qu'avec ces cardans, BMW gagne déjà 5 kg et l'arbre de transmission s'en trouve considérablement plus rigide. Parallèlement à cela, BMW se consacre à un nouveau moteur. Plus de V8, mais bien un 6-en-ligne 3.0 litres TwinPower Turbo. On évoque une consommation  de 8 à 9 litres, soit 25% de moins que le V8.

T/min

Galerie: Prototype BMW M3 et M4Voici un moteur sur lequel 150 techniciens ont travaillé durant trois ans. Objectif: plein de puissance et régimes de folie. Le 3.0 peut donc mouliner à plus de 7.000 tours! BMW a bien sûr le V8 de la Mercedes C 63 AMG et l'à peine moins puissant V8 de l'Audi RS4 dans le collimateur, en dépit du fait que son 6 cylindres ne revendique "que" 430 ch, contre 457 pour le Mercedes. Mais BMW promet plus de 500 Nm de couple disponible entre 2.000 et 5.000 tours, qui trouveront le chemin des roues arrière à travers une boîte manuelle 6 ou une automatique 7 à double embrayage. Quoi qu'il en soit, les voitures seront plus puissantes que l'ancienne M3 V8, les accélérations devraient donc être sensationnelles.

Pilote DTM

Galerie: Prototype BMW M3 et M4Nous nous sommes installés à la place du passager, celle du conducteur étant occupée par Martin Tomczyk, pilote d'usine BMW en championnat DTM. La voiture va si fort qu'au démarrage, elle nous offre un lifting du visage. Il faudra vérifier si elle est plus rapide en ligne droite que l'Audi ou la Mercedes, BMW n'annonçant encore aucun chiffre. Mais le but est qu'un éventuel retard en ligne droite soit comblé dans les virages. C'est pourquoi les M3/M4 reçoivent le train arrière de la M5, différentiel autobloquant inclus. Lors de l'exercice du slalom, Tomczyk n'avait aucun mal de garder la voiture sur les bonnes traces. Nous par contre, avons eu du mal à garder… notre petit déjeuner.

Son d'enfer

Galerie: Prototype BMW M3 et M4Ces voitures sont des prototypes sur lesquels BMW travaille encore. Le double échappement qui court le long des flancs est donc toujours en cours de développement. Grâce à des soupapes commandées, BMW a l'intention de proposer plusieurs bandes sonores. Enfin précisons que le renflement du capot n'est pas là pour faire joli, puisqu'il abrite le gros intercooler du turbo.

On ignore encore la date de lancement, mais on peut déjà commencer à mettre des sous de côté. Car le prix devrait avoisiner les 70.000€.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.