Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prise de contact VW Golf VI

Prise de contact: VW Golf VI

Faire du neuf avec du vieux

06.10.2008

Volkswagen a choisi l'Islande, pays insolite, pour tester sur route, la Golf VI. L'objectif était d’attirer l'attention sur les nombreuses modifications et nouveautés, mises en valeur par le paysage escarpé et les conditions de luminosité particulières. Comparé à la cinquième génération introduite en 2003, nous avons bien mieux ressenti la voiture.

La Golf VI présente quelques innovations appréciables en terme de design. La voiture issue des usines de Wolfsburg paraît plus exigeante avec ses phares cerclés de couleur sombre. Le pare-chocs avant lui offre un sourire rafraîchissant. Ses arêtes lumineuses plus marquées à l'arrière et ses passages de roues qui ressortent davantage lui confèrent un plus grand prestige.

L'arrière est dominé comme auparavant par deux larges piliers qui montent jusqu’au toit. En revanche, le hayon et le pare-chocs arrière ont été modifiés. En particulier, les feux arrière sont plus plats et donnent à cette partie du véhicule une impression de plus grande largeur et de puissance, de sorte qu'elle apparaît moins « potelée ».

Pas de quoi faire tourner la tête

Galerie: Prise de contact VW Golf VIMalgré d'innombrables changements, le design rajeuni ne surprend pas vraiment. Peut être que par nature les Islandais s'intéressent peu aux voitures en circulation et que, pour cette raison, ils n'ont pas vraiment remarqué la Golf VI. En fait, l'évolution prudente du look est calculée. VW veut inscrire son modèle qui se vend très bien dans la continuité et redoute des changements brutaux. Quelque part, on peut les comprendre.

L'intérieur est rayonnant. Le service presse de VW souligne d'ailleurs les détails intérieurs qui ont été améliorés. Néanmoins, la qualité de la Golf V était déjà tout à fait remarquable. Mais l'impression générale est encore meilleure grâce aux nouveaux matériaux utilisés, à davantage d'accessoires chromées, ainsi qu'une meilleure finition. Les instruments du tableau de bord ont été rénovés, arrondis et rendus plus lisibles; leur forme tubulaire donne une apparence plus sportive.

Plus fonctionnelle

Galerie: Prise de contact VW Golf VILe nouveau volant sport est non seulement plus agréable au toucher mais dispose aussi de commandes d'utilisation de l'ordinateur de bord plus pratiques. La voiture que nous avons testée était une version Comfortline, équipée de sièges en cuir et du formidable système de navigation RNS 510, qui contribue grandement à ce sentiment de luxe et de fonctionnalité.

A l'avant comme à l'arrière, rien n'a changé, on a suffisamment de place. Même le coffre est aussi spacieux qu'avant avec sa capacité de 350 litres. Il est possible de l'agrandir un peu en ne rabattant que la moitié de la banquette arrière. On atteint alors un volume maximal de rangement de 1350 litres. De quoi faire ! Celui qui désire avoir une Golf encore plus flexible et fonctionnelle optera soit pour le modèle Plus ou la version Variant de la gamme.

De nouvelles tonalités

Galerie: Prise de contact VW Golf VIVW a mis un soin tout particulier à réduire la sonorité à l'intérieur de l'habitacle. Pour cela, la Golf VI dispose d'un nouveau pare-brise spécial acoustique, de nouveaux matériaux insonorisant, et d'une silhouette aérodynamique plus affinée afin de réduire les nuisances sonores dues à la conduite, au vent ou au roulement des pneus. Même les moteurs tournent plus silencieusement. Les moteurs à injection ont été remplacés par deux nouveaux modèles Common-Rail (110 et 140 chevaux) et on ne s'aperçoit pratiquement pas que ce sont des diesels.

En plus de l'acoustique, VW a optimisé son châssis. La sixième génération glisse encore plus doucement sur l'asphalte. Le système DCC (Dynamic chassis control) est particulièrement sensible. A cela s'ajoute une direction plus précise. Pour 900 euros de plus, vous aurez même le choix entre plus de confort ou plus de sportivité. En mode confort, la Golf roule avec légèreté sur le rugueux asphalte islandais, du jamais vu ! En version sport, les ressorts et la direction se durcissent et augmentent de façon impressionnante les qualités dynamiques de la Golf.

Une combinaison gagnante: TSI et DSG

Galerie: Prise de contact VW Golf VILe moteur TSI 1,4 litres doté de 122 chevaux combiné à la boîte de vitesse 7 rapports à double embrayage DSG nous ont également épatés, nous vous le recommandons. A l'arrêt, on n'entend pour ainsi dire pas le 4 cylindres. En roulant, c'est la même chose. Et pourtant, les performances sur route sont très convenables. Vous atteignez les 100 km/h en moins de 9,5 secondes et la Golf peut atteindre une vitesse maximale de 200 km/h.

Selon les indications de VW, la consommation d'essence reste relativement basse avec six litres. Si on roule tranquillement, on peut réellement atteindre cette valeur. Mais si on accélère franchement, on constatera que le moteur « boit » beaucoup, ce qui est normal pour un turbo. Avec un tel comportement sur autoroute, on pourrait aller jusqu’à doubler la consommation d'essence.

Peu consommatrice mais coûteuse

Galerie: Prise de contact VW Golf VILa boîte de vitesse 7 rapports à double embrayage DSG permet de passer les vitesses comme dans du beurre et aide à économiser de l'essence! En comparaison de la boîte manuelle, cette boîte haute technologie devrait abaisser la consommation de 0,4 litres. Au fur et à mesure de l'accélération, le double embrayage fait monter dans les tours et passe en 7ème à partir de 60 km/h. Le moteur tourne alors à 1000 tours/ minute, sans être en sous régime. A cette cadence, la Golf glisse pratiquement sans nuisances sonores sur la chaussée et économiquement.

De nouvelles options

Mais on peut encore dépenser plus pour cette voiture toujours sous les feux de la rampe. En effet, en option, vous pouvez acquérir pour cette sixième génération de Golf un assistant au stationnement fonctionnant de manière semi automatique - le Park Assist -, le Lane Assist qui vous aide à garder votre file, le système automatique AAC qui respecte les distances de sécurité ainsi qu'une caméra pour la marche arrière.

En conclusion

La Golf V était déjà une voiture compacte particulièrement performante. On se demandait donc ce qu'on pourrait encore améliorer. VW a répondu clairement : à bien des égards, la sixième génération plonge dans l'ombre la version cinq sortie en 2003. Les nouveaux moteurs, la magnifique boîte DSG, le châssis DCC et le système de navigation haute technologie RNS 510 la rendent plus attrayante. A cela s'ajoute une plus grande qualité à l’intérieur comme l'extérieur, d'innombrables possibilités de personnaliser son véhicule et une réduction de bruits dans l'habitacle. Les clients pourront juger de toutes ces améliorations à partir d'Octobre 2008.

Galerie: Prise de contact VW Golf VI

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.