Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Prise de contact Hyundai Santa Fe 2016

Prise de contact: Hyundai Santa Fe 2016

Jouer la sécurité

22.01.2016

Lancé en 2012, le grand SUV de Hyundai en est déjà à ses retouches de mi-carrière. Et pour ces retouches, Hyundai la joue "safe", dans tous les sens du terme.

Galerie: Prise de contact Hyundai Santa Fe 2016Il la joue d'abord safe dans le sens "pas de risque" au point de vue des modifications esthétiques, les changements étant réellement mineurs: face avant, phares, feux de jour LED, projecteurs antibrouillard, feux arrière, boucliers avant et arrière, sorties d'échappement désormais carrées et nouvelles jantes. La liste semble longue, mais il faut pourtant un œil entrainé pour distinguer les nouveautés. En même temps, pourquoi changer un look à la base réussi et statutaire?

Sécurité

Galerie: Prise de contact Hyundai Santa Fe 2016Les designers se sont aussi un peu penchés sur l'habitacle, mais leurs interventions se limitent au nouveau dessin des cadrans et l'intégration d'un écran central qui passe de 7 à 8''. Le système d'info-divertissement est en série sur toute la gamme, et c'est aussi le cas du cuir, des 4 sièges chauffants et arrêtons-nous là, tant la liste est longue. Bref, là encore, l'œil ne perçoit guère les différences. Mais nous le disions, Hyundai joue Safe à plus d'un titre. En effet, à l'occasion du facelift, le Santa Fe gagne quelques équipements de sécurité.

Galerie: Prise de contact Hyundai Santa Fe 2016Il y a d'abord le freinage automatique d'urgence, et il y a le cruise control avec contrôle de distance, ces deux nouveaux venus s'ajoutant à une panoplie sécuritaire déjà très complète. Certes ces deux nouveaux équipements sont des options, mais en les ajoutant à la version la plus chère du Santa Fe (2.2 CRDi 4WD, boîte auto et finition Executive), on arrive à un peu plus de 51.000€ (2.0 CRDi 2WD de base: 41.849€), soit 10.000 de moins qu'un Audi Q5 à motorisation et équipement comparable, et 20.000 de moins qu'un Mercedes GLC, par ailleurs moins spacieux. Sont toujours très forts, ces Coréens…

Euo6

Autre point revu et corrigé: les moteurs, désormais tous Euro6 grâce entre-autres au Stop&Start en série sur toute la gamme. Le 2.0 CRDi de 150 ch réduit donc ses consos et émissions de CO2 à 5,8 l/100 km et 154 g/km, tout en gagnant 17 Nm au passage. Côté "environnemental", rien ne change sur le 2.2 CRDi qui était déjà Euro6, mais il grimpe tout de même de 197 à 200 ch, et de 421 à 440 Nm.

Galerie: Prise de contact Hyundai Santa Fe 2016Et voilà, nous avons tout dit. Car pour ce qui est de la conduite, on ne note aucune différence par rapport à ce que nous connaissions. Ou alors peut-être, pour la version 2.2 que nous avons essayée, des reprises plus fluides, plus faciles grâce au couple en hausse. Et peut-être aussi que la boîte auto a gagné en douceur, elle qui méritait encore quelques semaines de mise au point lors de notre essai de 2012. Pour le reste, le Santa Fe est toujours cet imposant véhicule cossu, très sérieusement assemblé, confortable et sécurisant, qui mérite pleinement le regain de succès affiché en 2015.

Galerie: Prise de contact Hyundai Santa Fe 2016

Fiche Technique Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi AWD
2.199 cc turbo diesel
200 ch à 3.800
400 Nm à 1.750 – 2.750 t/min
0-100 km/h en 9,0 secondes
Pointe: 203 km/h
Conso: 6,0 l/100 km (CO2: 159 g/km)
Prix: 49.399€

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.