Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Présentation Mercedes Classe E Coupé

Présentation: Mercedes Classe E Coupé

Dans le vent

06.03.2009

Genève est incontestablement un lieu de présentation de bon ton pour le nouveau coupé. Les connaisseurs qualifient fort à propos le salon suisse de « salon de la beauté ». La nouvelle Classe E Coupé constitue donc un hôte idéal pour accomplir ses premiers pas dans cette grand-messe empreinte d’élégance.

La proximité à la fois de nom et de conception par rapport à la nouvelle Classe E apparaît au grand jour dans la partie antérieure de la deux portes. La proue ornée de phares à quatre projecteurs en forme de losanges a déjà été inaugurée sur la berline. A l’arrière du montant A, la dérivée deux portes atteste par contre d’une ligne exclusive. Le regard est spécialement attiré par les lignes latérales s’élevant en direction de l’arrière, qui se terminent par un élégant rebond aux hanches sur les passages de roue arrière.

Bête de course

Galerie: Présentation Mercedes Classe E CoupéLe toit étiré dessinant un large arc augure d’un espace satisfaisant pour les passagers. La réalisation de l’intérieur correspond dans la plus large mesure à la Classe E ordinaire, alliant le raffinement, la fonctionnalité et le conservatisme. Les deux sièges individuels de l’arrière constituent la différence majeure. Du reste, leurs dossiers sont rabattables et permettent donc également le transport de bagages de grande taille.

Non seulement la forme de coupé de la descendante de la Classe E assure une silhouette aussi élégante que sportive, mais elle entraîne également une conséquence indirecte pratique: le coefficient Cx de la diva de tôle se situe d’après Mercedes au niveau exceptionnel de 0,24 - un record de glissement dans la construction automobile de série.

Consommation de 5 litres

Galerie: Présentation Mercedes Classe E CoupéLe coupé ne peut toutefois pas retirer d’avantages de consommation concrets de cet habillage au regard de la berline. La motorisation 250 CDI d’entrée de gamme, qui développe 204 CV, affiche une consommation identique à la berline de 5,3 litres aux 100 km. Cet appétit est néanmoins correct, surtout si l’on considère les performances routières: le sprint jusqu’à 100 km/h est accompli en 8 secondes et la vitesse de pointe culmine légèrement au-dessus de 240 km/h.

La motorisation essence d’entrée de gamme, la 250 CGI, enregistre des résultats largement similaires. Le quatre cylindres livrant également 204 CV nécessite toutefois deux bons litres de plus que le moteur à auto-allumage. Le deuxième diesel est le 350 CDI six cylindres de 231 CV qui, associé à la transmission automatique 7G-Tronic, propulse le coupé aux 100 km/h en 7 secondes et lui permet de grimper jusqu’à 250 km/h, le tout pour une consommation moyenne de 7 litres. Le catalogue se clôture par un 350 CGI de 292 CV, sans oublier la 500 de 388 CV, qui permet un sprint sportif bouclé en 5 secondes, mais engloutit à cette fin 11 litres d’essence aux 100 km. En théorie s’entend.

En toute sécurité

Galerie: Présentation Mercedes Classe E CoupéA l’instar de la berline, le coupé a lui aussi de quoi impressionner par son équipement de sécurité riche et novateur. Citons quelques innovations intéressantes:

- L’Adaptive Light commande le comportement des phares au moyen d’une caméra. Le trafic arrivant dans le sens opposé est analysé et le faisceau lumineux est modifié de façon à prévenir autant que faire se peut l’éblouissement des conducteurs rencontrés, tout en maintenant un éclairage optimal. En l’absence de trafic dans le sens opposé, les feux de route s’allument en outre automatiquement.

- Le pack Assistant de trajectoire conjugue une aide au contrôle de la trajectoire et un système de surveillance des angles morts, qui émet une alerte lorsque le conducteur se prépare à changer de bande de circulation alors qu’un véhicule en dépassement s’approche par l’arrière.

- Le régulateur de vitesse peut être complété si on le souhaite d’une identification par caméra des limitations de vitesse. Les panneaux de signalisation ainsi repérés par le système sont affichés au niveau du compteur- toute excuse est désormais vaine.

- Le détecteur de somnolence observe le conducteur et, s’il détecte un signe d’endormissement, il l’arrache à son sommeil.

- Le freinage intégral automatique basé sur l’aide de radars, déjà connu dans la Classe S, sera également disponible en option, sous une forme améliorée, dans la Classe E Coupé.

- A la rubrique de la sécurité passive figure également un capot moteur actif, qui contribue principalement à la protection des piétons en cas de collision. Enfin, le système Pre-Safe bien connu fait aussi partie de l’équipement.

A partir de 45.496 euros

La Classe E Coupé enrichie de toutes ces nouveautés foulera pour la première fois les routes en mai 2009. Les motorisations d’entrée de gamme 250 CDI et 250 CGI coûteront 45.496 euros. Eu égard aux innombrables possibilités de la liste d’options accompagnant la Classe E, la note peut bien entendu gonfler de plusieurs milliers d’euros supplémentaires pour un exemplaire personnalisé.

A la fin 2009, Mercedes déclinera par ailleurs la Classe E Coupé dans un cabriolet qui, contrairement aux attentes initiales, sera équipé d’une capote en toile classique et non d’un toit rabattable en acier.

Galerie: Présentation Mercedes Classe E Coupé

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.