Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Galerie: Présentation Aston Martin V12 Vantage

Présentation: Aston Martin V12 Vantage

Petite DBS

20.02.2009

En décembre 2007, lorsque Aston Martin a présenté l’étude V12 Vantage RS, il était déjà certain qu’un super-bolide de ce type serait fabriqué en série. En mars 2009, c’est précisément cette version de série qui fera sa première apparition au salon automobile de Genève. Cette nouvelle Vantage surgonflée n’est certes plus aussi puissante que son prototype RS, mais elle fait jeu égal avec la DBS.

Le prototype 2007 avait été pourvu d’un moteur V12 de 6 litres, gonflé de 600 ch par la division sport d’Aston Martin. La version série utilise quant à elle le V12 bien connu de la DBS. Il convient parfaitement aux 517 ch toujours aussi majestueux, et rend les performances routières de la V12 Vantage tout aussi identiques à celles de l’Aston Martin actuellement la plus sportive, la DBS.

Le 0 à 100 km/h est ainsi accompli en un peu plus de 4 secondes et la vitesse de pointe devrait frôler les 305 km/h. La Vantage actuellement la plus puissante est péniblement poussée à 290 km/h par son V8 de 426 ch. Son sprint effectué en 4,9 secondes semble interminable. Comme d’habitude chez Aston Martin, la transmission reçoit l’architecture Transaxle. La boîte manuelle à 6 rapports expédie les 570 newtons-mètres de couple à l’essieu arrière.

Mesures diététiques

Galerie: Présentation Aston Martin V12 VantagePar rapport à la version V8 de la Vantage, le moteur V12 est de nature à faire naître un gain de poids considérable. Afin de chasser ces kilos superflus, Aston Martin a réduit le poids en quelques endroits. Des freins en céramique, des roues forgées en métal léger particulièrement filigranes et des sièges sport moins lourds font gagner à peu près 50 kilos. Malgré ces mesures visant à alléger la construction, la consommation devrait à peu près rejoindre celle de la DBS, laquelle affiche 16,4 litres.

Mais le mordant de la Vantage ne provient pas uniquement du moteur V12. L’esthétique de la puissante deux places l’éloigne également de ses soeurs de sang. A l’avant, de plus grosses entrées d’air dans le capot et un déflecteur en carbone délivrent une dose supplémentaire de caractère. La partie inférieure du tablier arrière, également composée de carbone, met particulièrement la poupe en valeur. L’abaissement du châssis de 15 millimètres, les ressorts rigidifiés sur l’essieu arrière et les stabilisateurs antiroulis renforcés devraient de surcroît autoriser une prise en main encore plus sportive.

Edition limitée à 1.000 exemplaires

Aston Martin limitera la production de la V12 Vantage à 1000 unités. Les premiers exemplaires seront livrés au printemps 2009. Le prix ne sera divulgué qu’au salon automobile de Genève. On estime toutefois qu’il frisera les 150.000 euros. (mh)

Galerie: Présentation Aston Martin V12 Vantage

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.