sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 14.04.2008

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=69949

Présentation: Hyundai Genesis Coupé

Traits acérés

Au Salon de l’automobile de Los Angeles en automne 2007, Hyundai avait dévoilé sa nouvelle berline Genesis- accompagnée pour l’occasion de son dérivé coupé au stade de prototype. En mars 2008, la version de série fin prête de la deux portes racée était présentée au Salon de New York.

La série est à la hauteur des promesses du prototype: elle a gardé le dessin au tracé effilé, les immenses prises d’air et l’arrière élégant du concept-car. Même la courbe audacieuse de la ligne de fenêtre a été transposée dans la version finale d’une longueur de 4,66 mètres. Seul le capot agressif doté de fentes d’aération restera l’apanage du prototype, un capot fermé classique ayant été choisi pour la production en série.

Le modèle haut de gamme est propulsé par un V6 de 3,8 litres, qui devrait développer plus de 300 CV et accomplir le sprint standard en à peine plus de 6 secondes. Dans le modèle de base, la 2+2 places devrait en outre être animée par un moteur de 2 litres, qui grâce à un turbocompresseur, alignera 220 CV.

Différentiel à blocage sur demande

Les deux moteurs transmettent leur puissance sur les roues arrière. En option, il est possible de commander un différentiel à blocage, qui fait disparaître tout problème de motricité. La transmission est réalisée soit par une boîte manuelle à six rapports, soit par une boîte automatique à cinq ou six niveaux (pour le V6).

La conception sportive rigide du châssis devrait assurer une dynamique routière maximale, tandis que des stabilisateurs transversaux à l’avant et à l’arrière garantissent en principe une conduite plus précise. Moyennant supplément, les freins de série peuvent être remplacés par des freins Brembo à hautes performances avec un étrier à quatre pistons et des disques ventilés d’un diamètre de 340 millimètres.

Déception

La description paraît séduisante. Une déception toutefois: Hyundai entend commercialiser la nouvelle Genesis Coupé à partir du début 2009 aux Etats-Unis, mais une importation en Europe n’est pas au programme dans un premier temps- pas plus que pour la nouvelle berline. Il reste à espérer que nos spécialistes locaux du marketing n’abandonnent pas le terrain sans combat à la Nissan 350 Z et reconsidèrent cette décision. (mg)