sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 14.02.2019

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=642165

Rapport: Range Rover Sport HST

Retour dans le vert ?

Land Rover s'apprête à lancer une édition spéciale du Range Sport, dont la spécificité majeure est un tout nouveau moteur "mild hybrid". De quoi sauver les meubles ?

Ca ne va pas fort, pour Jaguar-Land Rover. Le groupe britannique a clôturé le dernier trimestre 2018 sur des pertes assez sévères, et a annoncé la suppression 4.500 postes, qui font suite aux 1.500 emplois déjà supprimés l'an dernier. La Success Story de la danseuse du géant indien Tata connait donc un gros ralentissement, dont les causes sont multiples.

Malchance

Jaguar – qui a toujours été un peu à la traine – et surtout Land Rover jouent en effet de malchance ces derniers temps, puisque tout semble jouer contre elles. Bien sûr, il y a d'abord le Brexit, dont les incertitudes qui l'entourent touchent plus lourdement un constructeur Premium que les marques très haut de gamme comme Rolls-Royce ou McLaren. Mais il y a principalement les ventes. D'une part, le marché chinois affiche un tassement certain. D'autre part, Land Rover se prend de plein fouet le désamour généralisé pour le diesel, qui survient alors que JLR avait massivement investi pour développer une nouvelle famille de moteurs au gasoil. Bref, c'est un ensemble de facteurs négatifs qui se concentre sur les deux marques.

Manque de prévoyance ?

Cela étant, on peut se demander si le groupe ne l'a pas un peu cherché. Quand on parcourt le configurateur, on constate que si l'offre diesel est complète, avec des 4, 6 et 8 cylindres, l'offre essence se limitait à des 2.0 4 cylindres (hybride plug-in ou non), et à de gros V8. Entre les deux, le vide depuis la fin du V6 3.0. Or on peut comprendre le client d'une marque noble comme Range Rover par exemple : s'il cherche une alternative à son diesel, il peut trouver un 4 cylindres un peu roturier, mais trouver le V8 excessif. Pas de 6 cylindres ? Bye Bye !

48 volts

On souhaite donc à JLR que la solution vienne de ce tout nouveau 6 cylindres en ligne 3.0 litres, flanqué de la technologie Mild Hybrid. Vous connaissez le principe : un système électrique 48 volts, qui alimente tous les auxiliaires mécaniques et le compresseur, ainsi qu'un petit moteur électrique destiné à assister le 6 cylindres dans diverses situation, mais qui ne pourra pas entrainer seul le véhicule. Cette nouvelle mécanique développe 400 ch et 550 Nm, envoie le Range Sport de 0 à 100 en 6,2 secondes, et se contente en cycle NEDC corrélé de 9,3 l/100 km, pour 213 gCO2/km. Comptez 100.500€.

Est-ce là le moteur-sauveur ? Wait and see…