sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 14.02.2019

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=642016

Test: VW Golf GTI TCR

Sortie de scène pied au plancher

Cette année, VW dévoilera la nouvelle Golf, qui en sera à sa 8ème génération. Mais d'abord, la marque prend congé de la Golf 7 de façon spectaculaire, avec cette GTI TCR.

Ce n'est pas seulement avec la Golf – 35 millions d'exemplaire pour le modèle le plus populaire de la famille – que VW a marqué l'histoire, mais aussi avec la GTI. C'est en 1976 que la marque a créé ce concept de sportive pour la petite famille et 2,3 millions d'exemplaires plus tard, la Golf GTI a acquis son propre statut d'icône.

Les bons ingrédients

Chaque génération de la Golf a eu droit à sa version GTI, même si toutes n'ont pas rencontré le même succès… ou n'ont pas été pareillement sportives. Mais depuis la Golf 6, VW a retrouvé les bons ingrédients de la recette GTI. Juste à temps pour faire face à Ford et Renault, qui lancèrent alors dans l'arène leurs Focus RS et Mégane RS. Certes, la Golf GTI n'est pas toujours ressortie à la première place des comparatifs, mais elle n'était jamais loin.

Aujourd'hui, avec la GTI TCR, VW clos le chapitre GTI de la Golf 7 sur ce qu'on peut raisonnablement appeler une apothéose. Au cas où vous l'ignoreriez, les lettres TCR font référence à la voiture de tourisme qui a participé à différents championnats du même nom. Nous vous en dirons plus dans notre essai de la version TCR de course mais pour le moment, concentrons-nous sur la GTI TCR, telle qu'on peut la voir en concessions. La Golf GTI TCR est moins extrême que la Golf Clubsport S 2 places mais avec ses 290 ch, elle est aussi puissante que l'était la Clubsport en 2017… dans sa phase Overboost. La TCR dispose donc de 45 ch de plus que la GTI Performance, qui partage le même moteur 2.0 litres turbo.

Meilleures chronos

Ca fait beaucoup de chevaux, et il en résulte forcément de meilleurs chronos. Là où la GTI Performance a besoin de 6,2 secondes pour abattre le 0-100, la GTI TCR n'en demande que 5,2. Elle est livrée en série avec la boîte DSG 7 rapports, et sa vitesse de pointe est limitée à 250 km/h, voire 260 en option.

Sur la route, la voiture fait évidemment ressentir toute sa vitesse, mais ce n'est que sur circuit que toutes les améliorations sont vraiment révélées. VW équipe la GTI TCR d'un différentiel à glissement limité sur le train avant, avec le même système de refroidissement que l'on trouve sur la Golf R. Les freins sont plus généreusement dimensionnés, et un amortissement adaptatif est proposé en option. Les pneus sont des semi-slicks de chez Michelin.

Jouet de circuit

Bien que la GTI TCR soit 30 kg plus lourde que la GTI Performance, ses 1.410 kg en ordre de marche n'en font pas pour autant une voiture pesante. Lorsqu'on se montre trop "brutal" avec le volant, cette Golf n'est pas des plus obéissante, et est bien plus à son avantage moyennant un style de conduite aussi propre que possible. On peut l'amener jusqu'au point de corde d'un virage en freinant du pied gauche, puis ouvrir les gaz en grand d'un petit mouvement du pied droit. La pression sur le train avant est ainsi maximale, et on peut ressentir tout l'excellent travail du différentiel qui, même avec un angle de braquage très prononcé, assure l'adhérence des roues.

La Golf GTI TCR coûte un peu moins de 40.000€. Ca peut sembler beaucoup, mais ce n'est en fait que 2.500€ de plus qu'une Golf GTI à boîte DSG. Par ailleurs, la TCR présente un revêtement intérieur spécifique, mix d'Alcantara et de microfibre, qui habille de nouveaux sièges sport à la fois confortables, et garants d'un excellent maintien sur circuit. Avec cette voiture, VW nous montre avoir gardé le meilleur de la Golf pour la fin.

VW Golf GTI TCR
Moteur : 4 cyl. essence turbo, 1.984cc
290 ch de 5.400 à 6.400 t/min
380 Nm de 1.950 à 5.300 t/min
0-100 : 5,6 secondes
Pointe : 250 km/h
Conso : 7,7 l/100 km (WLTP)
Moyenne de l'essai : 9,5 l/100 km
CO2 : 175 g/km (WLTP)
Prix : 39.900€