sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 06.12.2018

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=634471

Test: Audi e-tron

La course à la prise

Dans la vraie vie, le premier véhicule électrique d'Audi a une autonomie de 320 à 350 km. C'est une bonne nouvelle, mais pas une super nouvelle.

L'autonomie, éternel point d'interrogation qui accompagne la voiture électrique. Et il faut être juste, la question est cruciale. Audi a équipé son e-tron, produit en Belgique, rappelons-le, d'un gros pack de batteries lithium-ion de 95 kWh, logé entre les roues. Le poids de ce pack est de 700 kilos, tandis qu'un e-tron tout entier accuse 2,4 tonnes à la pesée. Et voilà la moins bonne nouvelle: en théorie, selon les normes WLTP, l'autonomie du e-tron serait de 400 km. Sauf que durant notre essai, qui se déroulaient dans les conditions idéales de 25°, elle se situa plutôt entre 320 et 350 km. C'est certes suffisant pour les déplacements quotidiens mais pour un véhicule facturé 82.400€, c'est vraiment pas génial.

Mais où sont donc les rétros?

Pas besoin de rétros, ce que vous voyez ici sont les caméras de rétrovision qui remplacent les rétroviseurs latéraux. C'est une option, mais une option qui donne tout son caractère à l'Audi, comme le font les portières arrière papillon du Tesla X. Mais ces caméras sont plus qu'un gimmick esthétique, puisque leur faible résistance à l'air rend la voiture plus aérodynamique. L'image est projetée sur deux petits écrans placés juste au-dessus des poignées de porte, et cette image est particulièrement claire, même la nuit. Cela dit, on peut se demander si leur position est parfaitement judicieuse, et aussi être perplexe en constatant que les caméras n'éliminent pas l'angle mort. D'ailleurs, on règle leur angle de vision comme on le fait avec un rétro classique. Bref, ceci n'est pas un simple gimmick, mais n'est pas non plus une révolution.

Et pour la recharge?

La voiture présente deux trappes de chargement. Sur un supercharger de 150 kW, il ne faut que 30 minutes pour récupérer 80% de la capacité. Sur longues distances, ce n'est pas insurmontable. A la maison, il vous faudra investir dans une Wallbox pour disposer de 400 Volts triphasé, et effectuer une charge totale en 8,5 heures. Sans quoi, sur prise classique, il faudra plus de 24 heures. Notez par ailleurs qu'Audi fournit une carte donnant accès à quelques 80% de toutes les bornes publiques d'Europe. Quant aux câbles de chargement, ils se rangent dans un compartiment situé sous le capot avant.

Mieux qu'un Tesla?

Aucun doute là-dessus. L'e-tron a le look et les sensations de n'importe quelle Audi. Si on connaît l'A8 ou le Q8, on se sentira directement à la maison dans un véhicule dont la qualité de finition est dix fois supérieure à celle d'une Tesla, et affichant un confort et un silence de fonctionnement du même niveau. On s'habitue d'ailleurs vite au calme qui règne à bord, et qui participe au sentiment de confort général qu'offre une voiture électrique, toujours supérieur à celui d'une voiture classique. Et puis l'e-tron est rapide, vraiment rapide. Ses deux moteurs électriques fournissent ensemble 355 ch et 561 Nm, et même un coup de boost à 401 ch et 664 Nm en mode Sport, grâce à quoi l'engin n'a besoin que de 5,7 secondes pour passer de 0 à 100. D'accord, c'est plus que le Tesla en mode "Ludicrous" ou qu'un Jaguar i-Pace, mais ça reste un sacré coup de pied aux fesses. La vitesse de pointe est limitée à 200 km/h et comme les moteurs sont positionnés sur les essieux, l'e-tron dispose de quatre roues motrices et a donc droit à son badge "quattro".

Une réussite?

Absolument. Tout bien pesé, nous n'avons aucune critique fondamentale à formuler, si on oublie le poids du véhicule. Mais le fait est que l'Audi e-tron accomplira les tâches quotidiennes tout aussi bien qu'un TDI ou un TSI. Cela étant, avec un prix aussi élevé, on peut se dire que ceux qui le choisiront le feront surtout pour profiter des 120% de déductibilité fiscale, réduite à 100% à partir de 2020. Ce que fait en réalité Audi, c'est simplement couper l'herbe sous le pied de Tesla, comme vont commencer à le faire à leur tour bien d'autres constructeurs classiques.

Audi e-tron
Moteur : 2 moteur électrique (pont avant et pont arrière)
355 ch (Boost à 402 ch)
562 Nm (Boost à 664 m)
0-100 km/h : 5,7 secondes
Point : 200 km/h
Conso : N.C.
Moyenne de l'essai : 28,5 kWh/100 km
CO2: 0 g/km
Prix : 82.400€