sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 13.09.2018

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=623457

Test: Porsche 911 GT3 Touring Package

Vitesse incognito

Avec le Touring Package, l'ultra sportive 911 GT3 se fait discrète et reçoit une boîte manuelle. Que voilà un cocktail prometteur…

Avec ses généreux appendices aérodynamiques, la Porsche 911 GT3 est une vision pour le moins impressionnante, plus encore en version RS, habillée d'une peinture spécifique et des striping qui vont avec. Devant elle, les profanes se pincent le nez et pensent que le propriétaire a confié sa 911 à un tuner qui en a fait une vulgaire "Jacky-mobile". Pourtant, avec son moteur atmosphérique et ses suspensions peu conciliantes, ceci est la 911 ultime en matière de plaisir de pilotage et les plus fanatiques regrettent seulement que la dernière génération en date ne soit disponible qu'avec une boîte PDK. Certes, cette boîte représente le top de la technologie de notre temps et est clairement plus efficace qu'un "travail manuel", mais le feeling d'un bon vieux levier de vitesses et d'une pédale d'embrayage manque à certains conducteurs.

Pour ceux-là, la solution est le "Touring Package" proposé sur la 911 GT3. Premièrement, l'habillage se veut bien plus discret et plus orienté vers le confort. L'imposant spoiler arrière fixe disparaît et laisse sa place au spoiler mobile de la 911 Carrera, pourvu ici d'une petite lèvre supplémentaire qui assure l'appui aérodynamique à grande vitesse. Les vastes prises d'air du museau sont conservées, histoire de fournir assez d'air à tout ce qui doit être refroidi. Dans ce costume, la 911 Touring passe presqu'inaperçue dans le trafic, contrairement à une GT3 RS, qui attire autant l'attention qu'une nonne dans un camps de naturistes.

Pommeau en main

Et puis il y a ce pommeau, portant si petits chiffres et un R. Tout comme dans l'édition limitée 911R, la 911 Touring associe sons 4 litres de 500 ch à une boîte manuelle 6. Une combinaison qui garantit à ceux qui aiment ça un plaisir de conduite authentique. Moi en tout cas, j'ai adoré et j'ai trouvé l'expérience de conduite encore plus intense! Même avec le Touring Package, ceci reste une voiture de sport extrême, que l'on peut utiliser pour les déplacements quotidiens. L'embrayage n'a rien de dur ou d'agressif et le généreux couple du 4.0 litres permet de suivre la circulation sans épuiser le bras droit. Le son du moteur est certes très présent dans l'habitacle, mais pour l'amateur qui choisira cette voiture, ça n'aura rien d'un handicap, bien au contraire.

Gênes GT3 intacts

Cette 911 Touring est donc parfaitement adaptée à un usage quotidien. Mais elle appréciera aussi évidemment le travail plus sérieux sur circuit, où sous cette sage robe, seront mis à l'honneur les gênes extrêmes de la GT3, ses roues arrière directrices, sa voie arrière élargie de 44 mm, son assiette surbaissée de 25 mm et ses jantes en alliage ultra léger à écrou central, chaussées en gomme sport 245/35 ZR 20 à l'avant, 305/30 ZR 20 à l'arrière. En option, on peut encore lui ajouter les freins PCCP en céramique ou le système très pratique de relèvement du nez. Et dans cette 911 GT3 Touring, vous pouvez compter sur la poussée, la 0-100 étant tué en 3,9 secondes et la pointe étant établie à 316 km/h.

Alors pour vous, ce sera quoi? Une très agressive 911 GT3 ou une discrète 911 GT3 Touring avec un bel intérieur cuir? Une chose est sûre, le prix ne dépendra pas du prix, qui est dans les deux cas de 156.670€.