sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 20.06.2018

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=611647

Test: Lexus RX 450hL

Croissance (vraiment) nécessaire ?

Lexus étire son RX et en profite pour lui adjoindre deux places supplémentaires. De quoi en faire une vraie alternative pour les familles nombreuses en quête d’une voiture hybride ? Peut-être pas…

Discret concurrent des Mercedes GLE et BMW X5, le Lexus RX s’allonge de 11 centimètres pour porter sa longueur totale à 5 mètres. Un étirement qui se fait au niveau du porte-à-faux arrière, ne modifiant donc pas l’habitabilité aux places du second rang. Celle-ci est toujours excellente grâce aux sièges coulissants électriquement, qui permettent aux occupants de profiter d’un espace aux jambes royal. Cette version longue propose en revanche un coffre plus généreux : 591 litres en configuration 5 places.

Places d’appoint

La vraie particularité, c’est l’apparition de deux strapontins complètement escamotables qui se déplient électriquement pour accueillir deux petits enfants. Eux seuls pourront vraiment exploiter ces places un peu compliquées d’accès et à l’espace particulièrement compté. Et même eux voyageront «le nez dans les genoux » en raison de la faible hauteur de l’assise. Bref, le RX 450hL ne pourra donc accueillir 7 passagers que de manière occasionnelle, et pour de courts trajets. On saluera en revanche la contenance dédiée aux bagages qui reste des plus correctes même avec tous les sièges en place, permettant d’emmener « deux sacs de Golf », ou plus pragmatiquement les courses pour la semaine. Mais le seuil très haut demandera de bons biceps au moment de les charger.

Premium

L’habitacle de cette version longue est évidemment identique à celui du RX « normal ». Il se montre donc toujours très bien construit et fini, mais son ergonomie alambiquée déroute. L’équipement est très complet, tant sur le plan du confort que du divertissement ou de la sécurité active. Et surtout, il est particulièrement fourni dès la version d’entrée de gamme Business : sièges chauffants, jantes 18’’, capteurs de parking avant et arrière… Heureusement, car le tarif débute à 67.190€ ! Politique japonaise oblige, il est par contre impératif de monter en gamme pour profiter de certains équipements. L’avantage, c’est que la liste d’options s’en trouve assez restreinte.

Etonnamment économe

Seule la plus grosse motorisation hybride a été retenue pour cette version longue. Le RX 450hL embarque donc un moteur V6 3.5l secondé d’un moteur électrique qui développent ensemble 313 chevaux. Sur le papier, les prestations sportives sont prometteuses, avec un 0 à 100 km/h annoncé en 8 secondes. Pourtant dans la pratique, le plaisir du RXL est ailleurs. Toujours associé à une boîte «façon CVT» dotée de six rapports fictifs, le moteur a tendance à s’emballer inutilement lorsqu’on hausse le rythme, y compris dans le mode de conduite sport (inutile dans le cas présent). Et le châssis n’a que peu d’affinité avec la sportivité.

C’est en fait quand on le mène « en bon père de famille », en dosant l’accélérateur parcimonieusement et en adoptant une conduite prévenante que le RXL révèle tout son charisme. Mieux : la douceur de sa mécanique pousse d’elle-même à rouler de la sorte, optimisant alors le fonctionnement de son module hybride pour faire baisser la consommation à un très convaincant 7,5l/100km lors de notre essai, sur un parcours pour le moins dénivelé !

Lexus RX 450hL
Moteur : V6 essence, 3.456cc + 2 mot. élect.
262ch à 6.000 t/min
335Nm à 4.600 t/min
0 à 100 km/h : 8 secondes
Pointe : 180 km/h
Conso : 5,9 l/100km
Moyenne de l'essai : 7,5 l/100km
CO2 : 136 g/km
Prix : 67.190€