sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 30.05.2018

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=608196

Test: Seat Ibiza 1.0 TGI

Tous au gaz ?

En plus du choix habituel entre essence ou diesel, Seat propose une autre alternative avec la nouvelle Ibiza CNG. Equipée d'un trois cylindres 1,0l, cette polyvalente peut carburer au gaz naturel comprimé mais aussi à l'essence, grâce à deux réservoirs. Une proposition plutôt pertinente.

Après l'ère du diesel à l'époque de la précédente génération d'Ibiza, ce sont maintenant les ventes d'essence et de "motorisations alternatives" qui augmentent régulièrement. Parmi ces dernières, on retrouve les motorisations électriques ou hybrides mais aussi le CNG, le gaz naturel compressé. Un carburant plus "propre" qui rejette en moyenne 85 % de NOX et 25 % de CO2 en moins, et pour lequel Seat se veut le fer de lance du groupe Volkswagen. Après la Mii et la Leon et en attendant l'Arona, c'est l'Ibiza qui est maintenant disponible en "version gaz". Comme dans le cas de la Volkswagen Polo TGI, sa cousine avec qui elle partage sa nouvelle plate-forme MQB A0, la Seat Ibiza TGI est proposée avec un trois cylindres 1,0l turbo.

13 kg de gaz dans le coffre

Esthétiquement, rien ne distingue cette Ibiza au gaz d'une version essence ou diesel. On retrouve seulement un deuxième goulot de remplissage pour le gaz et une jauge supplémentaire au tableau de bord pour le réservoir CNG. D'une capacité de 13 kg, celui-ci prend place dans le coffre et en réduit quelque peu le volume : 262 litres au lieu de 355 litres dans les autres versions. C'est même 30 litres de moins que la précédente génération qui ne brillait pas par son volume de coffre. Pour le reste, le comportement de l'Ibiza est inchangé, elle se montre toujours à l'aise tant en ville que sur les axes rapides.

Moteur peu modifié

Par rapport au 1,0l TSI, le moteur a été revu avec notamment des pistons spécifiques recouverts de chrome et de nickel et des soupapes d’admission élevées pour améliorer la circulation du gaz vers l’intérieur de la chambre. Le trois cylindres développe 90 chevaux à 4.500 t/min pour un couple de 160 Nm à 1.900 t/min. Des valeurs raisonnables mais qui permettent d'offrir des prestations suffisantes à cette petite polyvalente. Il faudra toutefois redescendre un rapport dans certaines situations car le moteur se montre vraiment creux à bas régimes.

Conduite sans contrainte

Concrètement, à la conduite, le fait de rouler au gaz ou à l'essence est imperceptible. Seul un voyant au tableau de bord signale que l'on roule au CNG plutôt qu'à l'essence. La Seat Ibiza utilise toujours le CNG comme carburant principal, sauf si la température du liquide de refroidissement est inférieure à 10°C. Une fois, le réservoir de gaz épuisé, l'Ibiza repasse à l'essence. Qu'en est-il dès lors de l'autonomie? Bien que la consommation officielle soit de 3,3 kg de CNG/100km, lors de notre essai composé de ville et d'autoroute, elle fut d'environ 6 kg par 100 km. Ce qui autorise plus de 200 km d'autonomie. On passe ensuite sur le réservoir à essence qui contient 40 litres, comme pour les autres versions de l'Ibiza, et l'autonomie devient alors excellente : 580 km supplémentaires compte tenu de notre consommation de 6,9l/100 km. De quoi envisager les longs trajets avec sérénité, contrairement aux moteurs électriques.

Economique

Les avantages du CNG sont encore nombreux : le plein de gaz se fait très rapidement (nous avons chronométré une minute pour 10 kg) et le CNG revient moins cher que l'essence ou le diesel: 1€/kg lors de notre approvisionnement. Naturellement, pour profiter pleinement de la conduite au gaz, il faudra avoir une station près de son domicile ou sur son trajet domicile/travail. On met ici le doigt sur un inconvénient du CNG : le nombre de stations, surtout dans le sud du pays. On trouve actuellement une centaine de stations en Belgique mais les ouvertures tendent à se multiplier.

En ce qui concerne le tarif, il faut compter environ 1.500€ de plus par rapport à une Seat Ibiza essence équivalente. Un supplément qui sera amorti par le prix à la pompe inférieur, d'autant plus rapidement si on roule au maximum au gaz. En Wallonie, une prime de 500€ valable jusqu'au 30 juin permet de réduire encore cet écart de prix tandis qu'en Flandre, les propriétaires de véhicules CNG sont exemptés de la taxe de mise en circulation et de la taxe de roulage jusqu’en 2020.

Seat Ibiza 1.0 TGI
Moteur : 3 cyl., essence + CNG, 999 cc
90 ch à 4.500 t/min
160 Nm à 1.900 t/min
0 à 100 km/h : 12,1 sec
Pointe : 180 km/h
Conso : 5 l/100km et 3,3kg/100 km
Moyenne de l'essai : 6,9l/100 km et 6 kg/100km
CO2 : 88 g/km
Prix : 16.690 €