sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 11.04.2018

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=600620

Rapport: Record Porsche 919 Hybrid Evo

Plus rapide à Spa qu'une F1

Un proto Le Mans modifié de Porsche a réalisé sur le circuit de Francorchamps un chrono plus rapide qu'une F1. Voilà ce qu'il se passe quand on oublie les contraintes.

Porsche a annoncé l'an dernier son retrait du Championnat du Monde d'Endurance, après que la 919 hybride ait pleinement rempli sa mission, ayant ramené à la maison trois victoires au Mans. Mais le constructeur a encore voulu effectuer une sorte de tour d'honneur.

Cette année, Porsche se présentera ponctuellement à quelques départs avec la 919 Hybrid Evo. Il s'agit en fait de la version que la marque prévoyait de faire concourir en 2018, agrémentée de quelques modifications. Car la voiture n'étant inscrite à aucun championnat, plus aucune réglementation ne s'applique à elle, et les ingénieurs ont pu complètement se lâcher dans leur poursuite ultime du tour le plus rapide.

1.160 ch

Pour commencer, la Porsche 919 Hybrid Evo a reçu plus de puissance. Le V4 turbo essence 2.0 litres a lui-même lui-même profité d'un coup de boost, passant de 500 à 720 ch. Quant au système hybride du train avant, il a lui-aussi été quelque peu poussé, puisqu'il est porté de 400 à 440 ch. La Porsche développe donc une puissance maxi de 1.160 ch. Par ailleurs, en éliminant la climatisation, les phares et les essuie-glaces, la voiture a perdu 39 kg, pour ne plus peser que 849 kg. Ajoutez un peu d'appui aérodynamique, posez le tout sur d'excellentes gommes Michelin, et vous êtes prêt à jouer.

359 km/h

En 2017, la 919 Hybrid avait accroché sur Francorchamps un chrono de 1'53''776, supérieur à un temps de F1. Mais une fois levées toutes les contraintes réglementaires, le pilote Neel Jani a bouclé le tour en 1'41''770, soit 7 dixièmes de mieux que le record établi l'an dernier par Lewis Hamilton et sa Mercedes F1, temps qui lui avait valu la pôle au GP de l'an dernier. Jani a atteint une vitesse de pointe de 359 km/h, pour une moyenne de 245,61 km/h.

Ce n'est cependant pas la première fois qu'une voiture de sport proto se montre aussi rapide qu'une F1. Le pilote français Eric Hélary nous a dit récemment qu'au début des années 90, les temps au tour de la monstrueuse Peugeot du Groupe C sur le circuit de Magny-Cours étaient comparables à ceux d'une Formule 1.