sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 12.03.2018

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=596624

Test: Ford Mustang GT 2018

Le bon et la brute

Vous pensiez que le restylage de la Ford Mustang n’était qu’une affaire d’esthétique ? Détrompez-vous : le plus profond changement est bel et bien technique ! Pour notre plus grand bonheur…

Pas question pour les designers de Ford de prendre le risque de dénaturer la Mustang à l’occasion de son premier restylage. Non seulement parce que son look, évocation du modèle des années 60, est devenu une icône du genre ; mais surtout parce qu’il participe pleinement à l’insolent succès du modèle. Rendez-vous compte : depuis son lancement voilà un trois ans, près de 30.000 exemplaires ont déjà trouvé preneur en Europe, dont 2.650 rien qu’en Belgique!

Dix rapports

Ce millésime 2018 conserve donc sa calandre trapézoïdale, portant fièrement le cheval au galop en son centre. Les feux redessinés confèrent un regard plus volontaire à la «pony car» et la face avant tout entière se fait plus agressive. Un look plus affirmé qui traduit à lui seul le nouveau tempérament de l’Américaine.

Un caractère encore plus trempé qu’auparavant qu’elle doit à la poignée d’équidés supplémentaires extraits de son V8, dont la puissance est portée à 450 chevaux,  mais surtout à sa toute nouvelle boîte automatique à dix rapports ! Elle prend à contrepied l’ancienne solution automatique à six rapports qui faisait preuve d’une nonchalance exacerbée dans ses réactions, se montrant bien lente à la détente. Les passages de rapports se font désormais sans rupture de charge, secouant juste les occupants comme il faut pour leur signaler que la vitesse suivante est bien engagée.

Plus de sport

Plusieurs modes de fonctionnement sont bien sûr proposés, chacun modifiant l’affichage de la dalle numérique qui a remplacé les compteurs derrière le volant, principale nouveauté de l’habitacle.  C’est en plaçant les curseurs sur Sport+ et Track que la Mustang GT révèle qu’au-delà de sa carrure, elle mérite son titre de voiture de sport.

Les reprises sont directes, instantanées, et les accélérations s’accompagnent du grondement presque jouissif du «big block». Même sur autoroute, en écrasant la pédale de droite, la boîte rétrograde de 5 rapports si nécessaire, sans broncher et en une fraction de seconde, pour permettre au V8 de continuer à pousser sans jamais s’essouffler ! Mais il faudra toutefois composer avec une masse conséquente et une direction toujours trop floue pour une conduite réellement active.

Le calme et la tempête

Cette boîte permet aussi à la Mustang d’exacerber les deux extrêmes de son caractère. Son côté bestial d’une part, avec un mode spécialement dédié aux… courses de dragster ! Celui-ci est doté d’un Launch Control, et est conçu pour conserver une puissance et un couple maximaux à l’accélération. Le résultat est brutal, sans aucun ménagement pour les lombaires, et c'est tout bonnement hallucinant d’efficacité !

A l’inverse, la boîte permet toujours de «cruiser» sur le couple à moins de 1.500 tr/min, le coude à la portière, histoire de réduire copieusement l’appétit du moteur sur les longs trajets. Cette Mustang 2018 parvient donc à gagner en maturité et en polyvalence, sans perdre son âme. Elle permet même de mettre l’échappement en sourdine grâce à un mode «Good Neighboor» ! Vos voisins vous en seront reconnaissants !

Ford Mustang GT
Moteur: V8 essence, 5.038 cc
450 ch à 7.000 t/min
529 Nm à 4.600 t/min.
Pointe : 249 km/h
0-100 km/h en 4,3 secondes
Conso: 12,1/100 km
CO2: 270 g/km
Prix: 46.000€ (Bte Auto 10 + 2.500€)