sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 05.02.2018

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=590692

Test: BMW X2

Alors là, oui!

AutoScout24 est souvent parmi les plus sévères avec les productions BMW, pour causes de promesses non tenues. Et voici la preuve que nous ne le sommes pas par principe ou par mauvaise foi.

Qu'avons-nous tendance à reprocher à Béhemme depuis quelques années? L'embourgeoisement d'à peu près toute la gamme, la disparition du plaisir de conduire une voiture de caractère, du moins si on ne s'offre pas une M à prix d'or, et un design plan-plan, qui tourne en rond. Pour ce qui est du dernier sujet, pas de mystères: on voit tout de suite qu'un truc se passe.

Erosion

Tout en partant des signes distinctifs de la marque, les designers ont enfin créé quelque chose de nouveau, de frais, de "waouw". Compact, musclé, bien proportionné, avec des surfaces comme polies par l'érosion, le X2 est vraiment… cool, nous n'avons pas d'autres mots. En tout cas avec un pack M Sport ou M Sport X, facturé… plus de 6.500€. Glups!

L'habitacle est certes plus classique, dans la veine de ce que fait la marque en ce moment, mais là aussi on est gagné par quelque chose de positif. Peut-être juste parce que le design extérieur nous mets dans de bonnes dispositions. On se surprend par exemple à voir les deux cadrans ronds comme un signe d'authenticité, qui manque aux combinés d'instruments 100% digitaux tellement à la mode. Bref, c'est dès le premier regard qu'on a envie d'aimer le X2 d'un bout à l'autre.

Pour faire tout de même un peu de place aux aspects pratique, on dira que le X2 peut recevoir à peu près tout ce que la marque propose en matière d'info-divertissement et d'aides à la conduite, que les places arrière sont un peu juste pour que 4 adultes voyagent longtemps à bord, mais que le coffre (470 litres) est du genre généreux pour un véhicule dont la longueur de 4,36 m est entre celles d'une Série 1 et d'un X1.

L'essentiel

En vue des premières livraisons en mars, on peut dès à présent commander le X2 dans les versions suivantes, toutes 4 cylindres: sDrive 20i (traction, 2.0 turbo essence, 192 ch), xDrive 20d (4 roues motrices, 2.0 turbo diesel, 163 ou 190 ch) et xDrive 25d (idem, mais 231 ch). A partir de mars, on pourra aussi commander les sDrive 18i (moteur 3 cylindres 1.5 140 ch, entrée de gamme à 32.100€), xDrive 20i, sDrive 18d (4 cyl. 2.0 turbo diesel 150 ch) et xDrive 18d.

Nous avons essayé un X2 xDrive 20d, qui n'est certes pas une version de base, mais dont le moteur diesel n'est pas non plus celui qui pèse le moins sur le train avant. Et c'est donc là qu'on attend le petit SUV BMW au tournant, puisque c'est en grande partie à cause de leur train avant paresseux que les Munichoise ont perdu leur âme.

Assez de suspense: oui, le X2 est une BMW comme devraient redevenir toutes les BMW: un véhicule qui s'engage avec vous dans la conduite dynamique, sans mollesse, sans s'écraser sur ses suspensions avant au freinage, qui attaque réellement la courbe… bon, avec peut-être encore un léger manque d'agressivité, mais soit. Et évidemment, l'efficacité y est, surtout avec la transmission intégrale xDrive qui, sur les routes détrempées par les pluies qui avaient frappé la région de Lisbonne, ne s'est jamais laissé prendre en défaut. Des conditions parfaites aussi pour constater que cette transmission est légèrement typée propulsion, et que le châssis est volontiers réactif.

Cet essai nous laisse croire que même avec une version moins chère, même en version traction, on aura une BMW généreuse en plaisir. Nous n'irons pas jusqu'à parler de sensations, mais du plaisir, oui. Donc cette fois, BMW tient vraiment sa promesse traditionnelle.

Une BMW au look parmi les plus cool du segment, et qu'on a envie de conduire? Le X2 serait-il le signe avant-coureur du réveil tant attendu? Vite, touchez du bois!

BMW X2 xDrive 20d
Moteur: 4 cyl. turbo diesel, 1.998 cc
190 ch à 4.000 t/min
400 Nm de 1.750 à 2.500 t/min
0-100 km/h: 7,7 secondes
Pointe: 221 km/h
Conso: 4,6 l/100 km
CO2: 121 g/km
Prix: 41.800€