sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 09.08.2017

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=564645

Test: Mercedes SL 400

Une élégante sportive pour le retour des beaux jours !

Chez Mercedes, 2016 correspondait à l'année des dream cars ! Ainsi, 4 nouveaux cabriolets ont été présentés. Pour le retour de la belle saison, nous nous sommes faits plaisir au volant de la SL, située en milieu de gamme...

Les lettres SL doivent évoquer plein de beaux souvenirs aux passionnés. En 1952, l'une des voitures les plus mythiques qu'il soit débarquait sur les circuits : la 300 SL. Deux ans plus tard, la version routière accompagnée d'une version roadster 190 SL arrivaient sur le marché. Ces modèles ont toujours été synonymes de sportivité et d'élégance. Vu la réaction des quelques badauds s'étant retournés sur notre modèle d'essai, peint dans un impressionnant gris mat, ce doit encore être le cas aujourd'hui, sur cette 8ème génération !

Lifting technique et esthétique

Le modèle qui nous occupe, SL 400, qui a remplacé la SL 350 en 2014 tout en faisant disparaître le V6 atmosphérique au profit d'un V6 biturbo, gagne 34 ch et 20 Nm. Ce moteur peut maintenant profiter de la boîte automatique 9G-TRONIC. Côté design, le luxe (ou bling-bling, comme on veut) est encore accentué avec une nouvelle calandre « diamants », des projecteurs LED à l'avant et de nouveaux phares arrière.

Élégante, ça c'est clair !

Une fois à bord, on trouve très rapidement une position de conduite idéale, hyper confortable et qui nous met tout de suite en confiance. Comme sur la Classe S Cabrio, qui occupe le haut de la gamme, les commandes afin de décapoter se situent discrètement sous un clapet au niveau de l'accoudoir central. Raffiné ! Tout comme le sélecteur de la boîte auto, flanqué des lettres SL sur un petit cuir surpiqué... C'est ça, le luxe à l'étoile !

Un comportement déjà bien trempé !

Une fois à ciel ouvert, opération envisageable jusqu'à 40 km/h (durant 20 secondes) et le chauffage de nuque Airscarf enclenché (comptez 561 euros), une balade plaisante ne peut être qu'assurée ! Et ce, quelle que soit votre humeur du jour : plutôt sportive ou pépère ? Car croyez-nous, avec le Dynamic Select (5 modes : Eco, Confort, Sport, Sport +, Individuel) et les palettes sur le volant sport multi-fonctions, la SL 400 peut envoyer ! Son moteur et surtout, sa sonorité – qui varie selon les modes – sont enthousiasmants à souhait ! Il faut dire que 500 Nm pour 367 ch, c'est pas mal ! Et dire que la 400 n'est « que » l'entrée de gamme SL... Pourtant, c'est sûrement la plus sûre et la plus polyvalente car la motricité (nous sommes sur une pure propulsion!), contrairement aux propulsions plus puissantes de la gamme, se révèle excellente. Mais attention, car autant au freinage qu'en sortie de courbe, les 1.735 kg (à vide) se font bien sentir. Même si la vitesse en virage se révèle bluffante, grâce notamment à la suspension ABC qui atténue le roulis, ressortir d'une courbe en accélérant un peu fort jette tout l'avant de la voiture vers l'extérieur du tournant.

Mentions spéciales

Avec les 107.085 € à débourser, heureusement que le constructeur à l'étoile n'a pas oublié de proposer le meilleur de la sécurité avec son programme de pilotage semi-autonome, déjà connu sur les Classe S et Classe E. Dès lors, une fois le régulateur de vitesse enclenché, la SL peut naviguer seule, pendant quelques secondes. Enfin, mention spéciale pour les espaces de rangements, souvent inexistants dans ce genre de joujou : deux petites boîtes à gants se situent derrière les sièges et une nouvelle fonction automatique vient mettre à l'abri l'espace restant du coffre une fois le toit en dur escamoté.

Mercedes SL 400
Moteur: V6 biturbo essence, 2.996 cc
367 ch de 5.500 à 6.000 tr/min
500 Nm de 2.000 à 4.200 tr/min
0-100 km/h : 4,9 secondes
Pointe : 250 km/h (limité électroniquement)
Consommation : 7,7 l/100 km
CO2: 175 g/km
Prix : 107.085 €