sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 28.10.2015

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=479212

Rapport: Lexus LF-LC

L'hydrogène, c'est sexy

Quelques semaines après nous avoir fait essayer la Mirai, Toyota confirme que l'hydrogène est une stratégie à long terme, avec ce concept Lexus qui annonce la prochaine LS.

Nous n'en n'avons pas douté une seconde, mais Toyota a montré à Tokyo que l'hydrogène allait bel et bien se généraliser dans sa gamme, ou plutôt ses gammes, puisqu'on parle ici de celle qui remplacera la limousine LS, vaisseau amiral de Lexus. Un remplacement qui ne devrait plus tarder, l'actuelle LS étant la troisième évolution d'une génération apparue en 2006.

Fuel Cell

La Lexus LS existe aujourd'hui en versions essence et hybride, sa remplaçante ajoutera donc une version "pile à combustible" au catalogue, et nous savons déjà que Toyota maitrise parfaitement le sujet. On ne parle pas encore de performances ou des données techniques, mais Lexus annonce tout de même un comportement routier de très haut niveau. La pile à combustible sera placée à l'arrière de la voiture, le module de gestion sera à l'avant et les réservoirs d'hydrogène seront installés en T sous l'habitacle, ce qui promet une répartition des masses très soignée. Par ailleurs, la pile à combustible alimentera à la fois le train arrière et les deux moteurs électriques disposés dans les roues avant. Le fonctionnement s'apparentera donc à celui décrit dans notre présentation de la future Honda NSX.

Hologramme

Parmi les autres raffinements annoncés par Lexus, la LS devrait aussi être équipée de la technologie de détection de mouvement. Comprenez que pour commander le système audio ou la climatisation, plus aucun contact physique ne serait nécessaire. Une image holographique au niveau de la console centrale indiquera aux occupants la zone où la voiture est capable d'interpréter les gestes qui signifieront "plus chaud", "plus froid", "morceau suivant", etc. Et ça, même Marty McFly ne l'avait pas imaginé.