sans images
AutoScout24
AutoScout24 Magazine

Article publié le : 08.10.2015

ww2.autoscout24.be/fr-be?article=476771

Rapport: Toyota Land Cruiser

A la chasse au CO2

Agé de 60 ans, le Toyota Land Cruiser pourrait prétendre à une retraite bien méritée. Pourtant contrairement au Land Rover Defender, il n'entend pas s'arrêter de sitôt. Bien au contraire…

Il est vrai que Toyota a régulièrement rajeuni et modernisé son Land Cruiser. Contrairement au cas du Defender, un Land Cruiser de première génération et celui d'aujourd'hui n'ont absolument rien en commun.

Pour l'année-modèle 2016, Toyota ne touche pas au look. Côté moteur par contre, il y a du mieux. Le 4 cylindres 2.8 D-4D voit en effet ses émissions officielles tomber sous les 200 gCO2/km. La version 5 portes est à 195 grammes, la 3 portes à 190 grammes. Le nouveau moteur diesel à common rail est donc aux normes Euro6. Il revendique 177 ch à 3.400 tours. Son couple de 420 Nm est, lui, disponible entre 1.400 et 2.400 tours, dans le cas d'une boîte manuelle 6. Si on opte pour la boîte auto 6, on a droit à 450 Nm, entre 1.600 et 2.400 tours. Pour le gros Land Cruiser 5 portes, Toyota annonce une moyenne officielle de 7,4 l/100 km.

En France uniquement

Le moteur essence V6 4.0 ne sera pas importé en Belgique, mais bien en France. Avec ses 280 ch, il a largement de quoi se sortir de bien des embarras. La mise à jour est par ailleurs l'occasion d'introduire un nouveau système Multimédia, à savoir le Toyota Touch2, qui propose entre-autres la connexion Smartphone MirrorLink. Les prix belges n'ont pas encore été communiqués. En France, il faudra compter 37.000€ pour le Land Cruiser court, et 39.700€ pour le Land Cruiser long. Et il faut savoir que chez nous, les prix sont habituellement plus bas. Héhééé…