Imprimer Recommander   Twitter
 
Imprimer Recommander   Twitter
Avant-première: BMW Z5

Avant-première: BMW Z5

Surprises: les nouvelles BMW Z5 et Toyota Supra

09.05.2016

La publication du communiqué officiel quant à cette collaboration entre BMW et Toyota n'est plus qu'une question de jours mais manifestement, aucune des deux marques n'a attendu toutes les signatures en bas du contrat pour se mettre au boulot. Ce que nous voyons ici est un projet commun avec lequel nous ferons connaissance en 2017 sous les traits de la Toyota Supra, et en 2018 sous ceux de la BMW Z5. Nous les avons surprises durant des essais.

BMW a été chargé du châssis et de la transmission. Le prototype est actuellement en phase de tests dans les environs de Munich, et c'est là que nous avons pris ces quelques clichés. Cette collaboration doit permettre à Toyota et à BMW de limiter les coûts de développement, une économie bien nécessaire quand on sait que la demande en roadsters sportifs est depuis longtemps assez limitée. Chaque marque présente dans ce segment ne peut en effet que constater l'érosion des ventes, année après année. D'ailleurs pourquoi pensez-vous que la BMW Z4 en soit déjà à sa septième année et devra jouer les prolongations deux ans encore?

Capote en toile

Le prototype que nous avons surpris en tenue de camouflage devant le centre de développement de BMW nous donne déjà quelques indications quant au modèle à venir. Les amoureux de cabrios seront heureux de constater que le toit rigide pliant est remplacé par une capote en toile. La voiture s'appellera-t-elle vraiment Z5? On n'en sait encore rien et elle pourrait parfaitement continuer à s'appeler Z4. On perçoit par contre que ce proto est moins exubérant que l'actuelle Z4.

Le long capot est conservé, tout comme le parebrise très incliné et la poupe raccourcie, mais la voiture grandit un peu pour mieux se placer en rivale de la Jaguar F-Type. Le proto affiche des blocs optiques inspirés des dernières réalisations de BMW, ainsi que le naseau typique placé très verticalement.

1.400 kg

Sous les robes, on évoque la base technique de la BMW M3, notamment en matière de pilotage des ponts. Grâce à de nombreux composants allégés, dont BMW s'est désormais faite une spécialité, le poids de ce roadster entraîné par ses roues postérieures devrait tourner autour des 1.400 kg. Côté moteurs, on retrouvera très probablement les classiques bavarois, comme le 6-en-ligne 3.0 turbo de 326 ch. Un modèle d'entrée de gamme à moteur 4 cylindres turbo de quelques 200 ch est aussi une quasi-certitude. Ce qu'on ignore, c'est s'il y aura une version M d'à peu près 400 ch.

Enfin, mauvaise nouvelle pour les vrais fans de BMW: une version coupé n'est pas au programme. Ce dérivé, BMW le laisse à Toyota qui fera revivre la Supra, et proposera ainsi quelque-chose au-dessus de la GT86. Chez Toyota, on évoque quatre roues motrices, une motorisation hybride et quelques 350 ch. Y aura-t-il une solution comparable chez BMW? Qui vivra verra.

 

Salon de Francfort 2017

Découvrez toutes les nouveautés du Salon de l'Auto de Francfort 2017 dans notre dossier spécial.

Auto & Milieu

Tous les essais de véhicules à faibles émissions de CO2.

No data available

Trouvez votre voiture !

Marque
Modèle

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre l'hameçonnage (phishing), de la fraude par chèque et des offres malhonnêtes. Surfez en toute sécurité grâce à nos conseils.